Fév 17

HackeD By TeaM_CC :: 0x0 WAS HERE

Hacked By TeaM_CC :: 0x0 WAS HERE


Your Security breached ….
No security is perfect
Facebook.com/cyber.command0s

[+]Team_CC[+]

Fév 07

THIERRY VINCON ELU DELEGUE DE LA TROISIEME CIRCONSCRIPTION

Ce dimanche avait lieu le deuxième tour de l’élection du Délégué de la Troisième Circonscription de Bourges-Saint Amand-Montrond.

Thierry VINCON a été élu Délégué.

L’ensemble des postes étant élus, le Comité Départemental se réunira très prochainement autour du Président  David DALLOIS et du Secrétaire Départemental Wladimir d’ORMESSON  pour valider les futures orientations et la nouvelle organisation de la fédération.

Jan 31

RESULTATS DE L ‘ELECTION DU COMITE DE LA DEUXIEME CIRCONSCRIPTION

Nombre d’inscrits : 220 Nombre de votants : 135 Participation : 61% Bulletins nuls : 28 Nombre de suffrages exprimés : 107 Election des membres du Comité de la 2ème circonscription, département Cher

 

Collège 1 : Membres élus des Comités 14 membres étaient à élire sur ce collège. Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection. En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue SYLLA Cheikh 24/7/1977 61 NON ELU élu delegue de circonscription CHERTIER Guy 19/7/1942 58 ELU LEGER Liliane 26/12/1948 58 ELU BELLIARD Claudine 13/7/1959 57 ELU RUCKA Francois 13/1/1981 52 ELU PELLADONI Laurent 02/9/1966 51 ELU FOREST Laurent 12/12/1971 51 ELU DUMARCAY Emmanuel 28/11/1984 51 ELU BONNEVILLE Jean Pierre 17/12/1967 48 ELU FAUCHER Bernard 11/12/1931 46 ELU GOBIN Jean Jacques 11/8/1959 44 ELU DUMARCAY Claude 14/4/1947 43 ELU MOREAU Hubert 03/11/1954 43 ELU BARBIER Andre 06/2/1944 42 ELU RAULIN Didier 14/6/1953 38 ELU LAROSE Pierre 28/12/1930 35

 

Collège 2 : Représentants des Nouveaux Adhérents 2 membres étaient à élire sur ce collège. Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection. En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue BAISLEAU Eric 13/5/1964 77 ELU ROUSSAT Laurent 16/11/1971 74 ELU

Jan 31

RESULTAT DE L ELECTION DU COMITE DE LA PREMIERE CIRCONSCRIPTION

PROCES VERBAL DE L’ELECTION DES MEMBRES DU COMITE DE LA CIRCONSCRIPTION 1

Nombre d’inscrits : 419

Nombre de votants : 244 Participation : 58%

Bulletins nuls : 13

Nombre de suffrages exprimés : 231

Election des membres du Comité de la 1ère circonscription, département Cher

Collège 1 : Membres élus des Comités 25 membres étaient à élire sur ce collège. Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection. En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue MESEGUER Eric 03/8/1971 164 ELU MERY Marie Claire 05/8/1949 147 ELU AUPETIT Daniel 02/4/1954 144 ELU MERY Bernard 22/2/1942 143 ELU GITTON Philippe 06/1/1954 143 ELU ADAM Xavier 05/10/1968 140 ELU DUNOYER Veronique 05/9/1958 130 ELU JAMET Alain 25/11/1939 126 ELU FLOCK Louis 27/11/1945 124 ELU MERCIER Alain 14/8/1953 121 ELU MERLIN Thierry 19/6/1957 120 ELU POISLE Thierry 17/4/1966 116 ELU DEFARGE Michel 13/11/1938 115 ELU GRONDIN Aude 16/8/1959 110 ELU TABARE Jacques Louis 07/11/1941 108 ELU BECK Eliane 09/9/1946 108 ELU CALANDE Agnes 20/4/1951 106 ELU MERCIER Marcelle 16/8/1950 105 ELU CSORGEI Josette 10/2/1938 104 ELU LEFEBVRE Marguerite 21/7/1947 104 ELU CHAMPAGNE DURAND Eliane 23/8/1939 98 ELU BARDIN Laurent 06/9/1980 93 ELU CALANDE Guy 23/3/1946 92 ELU BARDIN Christian 12/5/1951 92 ELU LEVEQUE Denis 29/7/1970 89 ELU
TRICHARD Jacques 09/9/1948 88 CROSNIER Annie 25/3/1947 85 CHARPENTIER Yves 16/8/1932 81 DARDEAU William Jacques 24/9/1952 81 COSTA Michele 02/11/1943 80 BOESSENBACHER Francois 12/8/1975 78 COSTA Jean Pierre 23/4/1942 76 PABIOT Elodie 23/3/1974 76 MENOT Regis 22/3/1950 75 MUSCULUS Philippe 01/2/1964 73 LAFLOTTE Guy 16/12/1948 64 ROCHE Jehan Louis 22/5/1948 63 ROBERT Jean 14/3/1956 42 VINCENT Monique 09/1/1945 0 est candidate dans la 3e circonscription

 

ELU Collège 2 : Représentants des Nouveaux Adhérents 5 membres étaient à élire sur ce collège. Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection. En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue MONNET Daniele 20/7/1946 162 ELU RENIER Francis 00/0/0000 149 ELU MALVAUX Alain 13/7/1957 0 ELU

Jan 31

RESULTATS DE L ELECTION DU COMITE DE LA 3 EME CIRCONSCRIPTION

PROCES VERBAL DE L’ELECTION DES MEMBRES DU COMITE DE LA CIRCONSCRIPTION 3

Nombre d’inscrits : 367

Nombre de votants : 225

Participation : 61% Bulletins nuls : 18 Nombre de suffrages exprimés : 207

Election des membres du Comité de la 3ème circonscription, département Cher Collège

1 : Membres élus des Comités 24 membres étaient à élire sur ce collège.

Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection.

En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue

BAILLY Jean Luc 12/5/1964 153 ELU MONNET Philippe 08/4/1968 148 ELU DEQUIEDT Francis 26/7/1936 130 ELU ACOLAS Andre 08/2/1935 124 ELU BURET Francoise 06/3/1949 121 ELU LE COMPTE David 31/7/1969 118 ELU CHALON Bernard 23/3/1943 114 ELU BURET Jean Francois 14/2/1948 110 ELU OLIVIER Sylvie 14/3/1961 105 ELU DEQUIEDT Louisette 25/4/1933 103 ELU GUILLET Jacques 22/8/1946 103 ELU MONTALBOT Philippe 21/5/1960 103 ELU LUCAS Gerard 24/5/1948 101 ELU DODEMENT Maryline 23/1/1960 101 ELU DEVOUCOUX Jacques 03/1/1949 98 ELU TOUNSI Abdelaziz 19/3/1950 98 ELU MOUGIN Martine 17/10/1948 94 ELU FORBEAU Michel 23/9/1966 94 ELU FOURCADE Huguette 23/8/1936 93 ELU LAGARDE Emmanuel 05/6/1969 93 ELU GUILLEMIN Gerard 22/11/1950 92 ELU DE MENTHON Jacques Bernard 23/7/1953 92 ELU CARRAZ Guy 23/9/1937 89 ELU BEAUBIJAT Michel 16/9/1960 88 ELU  GARCIOUX Daniel 22/8/1955 87 TOUNSI Claude 19/3/1988 87 CELEGATO Melanie 14/11/1988 87 GUILLET Jerome 06/4/1990 82 ROBLIN Dominique 21/1/1951 73 FEVE Jean Claude 13/11/1940 70 BARDOT Patrick 08/8/1955 69 BERTIN Pierre 12/6/1939 68 BOGE Lucien 24/3/1947 68 DUVIGNOT Laurence 19/12/1965 66 DEMERY Guy 09/5/1947 56 LABONNE Jack 28/11/1945 55 NICOLAS Jacques 05/1/1942 50 VAZE Rene 01/9/1948 49 PIGNOT Jacques 18/7/1949 13

 

Collège 2 : Représentants des Nouveaux Adhérents 4 membres étaient à élire sur ce collège. Vous trouverez ci-dessous les résultats par ordre décroissant de cette élection. En cas d’égalité, la personne la plus âgée est élue DE MONTEVILLE Eric 00/0/0000 162 ELU LASNIER Lylian 13/8/1960 139 ELU VILLALDEA Raphael 11/1/1970 116 ELU RENAUD Didier 06/7/1954 83 ELU PIROCHE Jean Yves 12/6/1966 76

Jan 31

RESULTATS DES ELECTIONS INTERNES DE LA FEDERATION DU CHER

Chères adhérentes, chers adhérents

Merci à tous de votre mobilisation pour les élections internes qui se sont tenues hier, samedi 30 janvier.

Le taux de participation de 60% montre que vous avez répondu présent pour ce premier exercice de démocratie interne depuis de longues années.

J’en profite pour remercier Louis COSYNS, notre président sortant, qui a assumé la présidence de notre fédération pendant ces dix dernières années et Yves FROMION, mon prédécesseur au secrétariat départemental.

Au nom de tous les adhérents de la fédération, je félicite David DALLOIS pour son élection au poste de président de la fédération du Cher. Je me réjouis de travailler avec lui pour préparer les échéances majeures qui sont devant nous: les primaires de la droite et du centre en novembre, l’élection présidentielle et les législatives au printemps 2017.

Je félicite également Laurence RENIER et Cheikh SYLLA, nos nouveaux délégués de circonscription élus hier soir. Je sais pouvoir compter sur eux pour mettre notre fédération en ordre de marche pour l’alternance.

Je félicite enfin Daniel AUPETIT, Thierry VINCON et Thierry POISLE qui seront nos délégués au Conseil national. Nous pourrons ensemble porter votre parole auprès des instances nationales de notre Mouvement et faire ainsi entendre la voix du terrain, si rarement écoutée et entendue par nos dirigeants.

Je salue également les candidats malheureux, au premier rang desquels Remy POINTEREAU, dont l’engagement et le dévouement pour notre famille politique doivent être salués. En votre nom à tous je le remercie d’avoir bien voulu participer à ce scrutin pour permettre aux adhérents du Cher d’avoir un véritable choix, et je lui renouvelle toute la confiance et le soutien de la fédération dans son action, comme sénateur et président des maires d’un département qui ne peut se passer d’élus de sa stature.

Vous trouverez en pièce jointe le détail des résultats.

Sont élus:

Au poste de président de la fédération; David DALLOIS.

Comme Délégués de circonscription:
Pour la 1ere circonscription: Laurence RENIER
Pour la 2ème circonscription: Cheikh SYLLA

Comme Délégués de la fédération au Conseil national, par ordre de suffrages:
Daniel AUPETIT
Thierry VINCON
Thierry POISLE

Le poste de délégué pour la 3eme circonscription est en ballottage entre:
Thierry VINCON et Dominique ROBLIN

Le scrutin est ouvert dimanche 7 février de 9h à 18h à Bourges pour ceux d’entre vous résidant une commune de l’agglomération de Bourges Plus, et à Saint Amand pour le reste de la circonscription.

J’appelle les adhérents de la 3eme circonscription à se rendre aux urnes dimanche prochain pour élire leur délégué, et vous donne rendez-vous très bientôt pour une tournée dans tous les cantons du département pour poursuivre le travail de préparation des échéances à venir,

Wladimir d’Ormesson
Secrétaire départemental des
Républicains du Cher

Déc 22

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FEDERATION DU CHER SUITE A L’EDITORIAL DU BERRY DU 20 DECEMBRE 2015

Dans son éditorial du dimanche 20 décembre, le Berry Républicain impute à Laurence Renier, tête de liste départementale de l’union de la droite et du centre, la responsabilité du mauvais résultat de la droite et du centre dans le Cher en raison, notamment, de la composition de la liste.

Cette présentation est pour le moins contestable et mérite quelques mises au point.

  1. Laurence Renier a clairement été un atout pour notre campagne. Elle a apporté son expérience et son énergie à une campagne longue et difficile. Elle incarne le renouvellement des pratiques politiques attendu par les Français : des élus de terrain, au service de leurs concitoyens, qui affirment clairement leurs convictions mais qui savent œuvrer sans esprit partisan. Les résultats d’Aubigny-sur-Nère, commune dont elle est maire, et de la première circonscription du Cher, où l’union de la droite et du centre arrive en tête, en attestent.

Si le casting de la liste a sans doute pesé dans le choix des électeurs les 6 et 13 décembre dernier, l’absence de mobilisation dans certaines parties du territoire, et surtout les difficultés rencontrées par l’UDI du Cher ont pesé bien plus encore dans le résultat final.

  1. La composition des listes aux élections régionales est d’abord, et avant tout, de la responsabilité de la tête de liste régionale, en l’occurrence Philippe Vigier (UDI).

S’agissant de la place réservée à Aymar de Germay (UDI) et à son éviction de la liste au profit du Modem, il convient de dire que cette décision a été prise par Philippe Vigier et lui seul, sans concertation et contre l’avis de Laurence Renier et des élus Républicains du Cher. Si nous avions été écoutés, Aymar de Germay aurait pu poursuivre la campagne aux côtés de Laurence Renier, et apporter à Bourges et son agglomération la représentation que ce territoire méritait.

Les Républicains du Cher rappellent également que la présence de Louis Cosyns, leur président, en seconde position sur la liste départementale du Cher est pleinement légitime et n’empêchait en rien le chef de file de l’UDI de figurer, en position éligible, sur la même listeIl était naturel de permettre au Sud du département du Cher d’être dignement représenté, après de nombreuses années sans élu de droite au Conseil régional. La proposition de cette candidature à nos chefs de file régionaux avait été actée à l’unanimité du bureau départemental de notre fédération, sur proposition de l’ensemble de nos parlementaires.

  1. L’union d’une famille politique n’est jamais simple. Tout le monde l’appelle de ses vœux, mais rares sont ceux qui parviennent à la faire vivre.

Les Républicains du Cher ont, sur ce plan, pleinement assumé leurs responsabilités. Nous avons respecté de bout en bout les arbitrages nationaux et régionaux pris par les états-majors, notamment la décision des Républicains de laisser la tête de liste régionale à l’UDI, puis la décision de l’UDI d’offrir au Modem une position éminente sur la liste d’union de la droite et du centre. Malgré les déceptions légitimes de beaucoup d’entre nous, notre fédération a fait campagne dès les premiers instants et sans compter ses efforts. Nous avons assumé l’ensemble de l’organisation d’une campagne difficile avec pour seul objectif la victoire de la droite et du centre.

 

Wladimir d’Ormesson

Secrétaire départemental des

Républicains du Cher

Déc 20

ELECTIONS INTERNES DE LA FEDERATION DU CHER: MODALITES DU VOTE!

Les adhérents de la Fédération des Républicains du Cher sont appelés samedi 30 janvier 2016,suivant les statuts de notre mouvement politique, à élire l’ensemble des instances départementales du parti: Président de la Fédération, Délégués de la Circonscription, Conseillers Nationaux, Membre du Comité de Circonscription.

 

Pour être candidat, il vous faut remplir le formulaire de candidature tele-chargeable sur le site republicains.fr et le retourner auprès du Secrétaire Départemental de la Fédération avant le 11 janvier 2016.

Pour le poste de Président, les candidats doivent être parrainés par au moins 5% des adhérents à jour de la Fédération  (document télé-chargeable sur le site national). Le dépôt des candidatures est fixé au 11 janvier 2016.

 

Pour pouvoir voter le 30 janvier 2016, il faut être à jour de sa cotisation avant le 31 décembre 2015.

Vous pouvez actualiser votre adhésion sur le site national des Républicains.

Le 30 janvier 2016 aucun vote par procuration ne sera possible.

Le Secrétaire Départemental informera les adhérents des modalités de vote après le 11 janvier 2016 et l’enregistrement des candidatures.

 

 

Nov 29

03 DECEMBRE: MEETING DE 1 ER TOUR VIGIER 2015 A BOURGES

 

Philippe VIGIER, Tête de liste régionale sera auprès de Laurence RENIER et de l’ensemble de la liste départementale VIGIER 2015 pour le meeting de 1 er tour de Bourges jeudi 03 décembre à 19H à la salle des fêtes de la Chancellerie, rue Louise MICHEL.

 

Venez échanger avec eux ainsi qu’avec Guillaume PELTIER, Chef de file régional des Républicains.

La renaissance de notre région se construit à partir du 06 décembre!

Oct 11

REUNION DE RENTREE DES REPUBLICAINS DU CHER

IMG_5204Louis COSYNS, Président de la Fédération, Wladimir d’ORMESSON, Secrétaire Départemental et Laurence RENIER, Tête de liste départementale pour les prochaines élections régionales, ont animé la réunion de rentrée des adhérents de la Fédération.

En présence de Michel AUTISSIER, Président du Conseil Départemental et de Remi POINTERREAU, Sénateur, ils ont présenté la feuille de route de la fédération pour les prochains mois.

Les élections internes de la Fédération sont fixées au samedi 30 janvier 2016. Les adhérents doivent être à jour de cotisation avant le 31 décembre 2015 pour pouvoir voter.

Les débats internes ont montré une volonté d’union pour gagner dans les territoires l’adhésion des citoyens et ainsi remettre en marche notre région suite à la victoire de la liste d’union LR-UDI-MODEM menée par Philippe VIGIER et Guillaume PELTIER.

Oct 11

FRANCOIS FILLON A BOURGES EN SOUTIEN A LAURENCE RENIER!

François FILLON, Député de Paris et ancien Premier Ministre de Nicolas SARKOZY , était à Bourges vendredi 09 octobre, pour apporter son soutien à Laurence RENIER, tête de liste départementale LR de la liste d’union de la Droite et du Centre dirigée par Philippe VIGIER.

François FILLON a insisté sur la nécessité d’avoir un discours de vérité avec les habitants. Le temps des réformes est venu au niveau de l’Etat et de l’ensemble des collectivités territoriales pour réduire le poids de la dépense publique et redonner de l’oxygène aux français pour entreprendre.
IMG_5191IMG_5190

Oct 07

AGRICULTURE: IL EST TEMPS D’EN PARLER!!!

Laurence RENIER, tête de listedépartementale de la liste LR-UDI pour les élections régionales sera avec Guillaume PELTIER,Chef de file  regional des Républicains à la ferme Saint Hubert à Villeboin à Presly mercredi 7 octobre 2015 pour parler d’agriculture.

Il s’agit d’un sujet majeur pour notre région!!!

Sep 28

10 OCTOBRE 2015:REUNION DE RENTREE DE LA FEDERATION

Chers adhérentes, chères adhérents

Nous avons lancé avec succès la campagne des élections régionales autour de Laurence Renier, notre tête de liste départementale.

Votre mobilisation est déjà au rendez-vous afin de poursuivre la reconquête entamée lors des élections municipales, et confirmée par les élections départementales de mars dernier.

L’actualité récente nous donne également de nombreux sujets de préoccupations. La crise grecque a montré l’effacement de la France sur la scène européenne. Le chômage poursuit sa progression, la crise agricole touche durement notre département.

Le drame syrien s’invite à nos portes avec la crise des migrants qui fait perdre toute raison à un pouvoir socialiste dépassé. A nous, Républicains, de montrer à nos compatriotes qu’il est possible de marier générosité et vigilance, dignité et responsabilité.

Pour clore cette rentrée d’ores et déjà riche, nous vous invitons donc à :

La rentrée des Républicains du Cher Samedi 10 octobre 2015

Salle Familia – 10, avenue Marcel Haegelen à Bourges

Programme – 09h30 : Réunion du Conseil départemental 10h30 : Réunion plénière et accueil des nouveaux adhérents 12h30 : Buffet campagnard

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, nous en profitons pour vous inviter à renouveler votre adhésion afin de pouvoir participer à l’élection du président de notre fédération en janvier prochain. Les adhésions papier seront prises en compte jusqu’au 15 décembre et jusqu’au 31 décembre par internet (www.republicains.fr/adherer).

Sep 27

WLADIMIR D’ORMESSON: NOUVEAU SECRETAIRE DEPARTEMENTAL!

Le bureau politique des Républicains a nommé à l’unanimité  lors de sa session du 22 septembre 2015 dernier Wladimir D’ORMESSON, Secrétaire Départemental de la Fédération du Cher suite à la démission de ce poste du Député Yves Fromion.

 

Wladimir d’Ormesson s’est fixé un cadre d’actions en 3 points:

– Mettre le parti en mouvement pour réussir l’alternance régionale en liaison avec nos partenaires centristes.

– Organiser les élections internes de la Fédération en janvier 2016

– Préparer l’organisation des primaires de l’election présidentielle de l’automne 2016

Juin 30

CHARLES PASQUA: UN GRAND GAULLISTE ET HOMME D’ETAT VIENT DE NOUS QUITTER

La Fédération des Républicains  du Cher présente à la famille de Charles Pasqua ses plus vives condoléances.

Notre famille politique perd un de ses plus hardant militant depuis la fondation du RPF par le Général de Gaulle.

Dans l’ombre et dans la lumière, il a toujours su défendre haut les valeurs de la France républicaines.

Il était très heureux de participer  à la refondation unitaire de notre mouvement autour de Nicolas SARKOZY lors du congrès de la Villette du 30 mai 2015.

Ce congrès aura été sa dernière apparition publique.

Militant et debout jusqu’au bout: un exemple à suivre!

Les militants de la Fédération du Cher ne l’oublieront jamais.

 

Juin 23

COMMUNIQUE DES REPUBLICAINS DU CENTRE-VAL-DE-LOIRE!

Centre-Val de Loire : Oui à l’Union gagnant-gagnant pour notre région !

Dans la perspective des élections régionales des 6 et 13 décembre prochains, notre chef de file régional, Guillaume Peltier, a sans cesse répété combien « l’union de la droite et du centre était la condition nécessaire à la victoire ». En effet, la colère de nos compatriotes est telle face à l’incompétence des socialistes au niveau national comme régional qu’il est indispensable de porter un rassemblement large pour offrir une alternance solide et crédible dont la France et nos régions ont besoin.

Après plusieurs semaines de discussion avec nos partenaires et afin d’obtenir l’union dans les dix-sept régions de France et d’Outre-mer, le Bureau politique de notre mouvement « les Républicains » vient de proposer les principes, les modalités et les conditions de l’union à nos partenaires centristes pour notre région Centre-Val de Loire à travers un protocole de « cinq engagements mutuels » :

1- la tête de liste régionale est confiée à Philippe Vigier qui fera campagne en ticket avec Guillaume Peltier, chef de file régional des Républicains ;

2- pour la composition des listes, 70% minimum des sièges seront choisis par les Républicains et leur chef de file ; 30% maximum des sièges par l’UDI et leur chef de file. Pour les Républicains, l’ensemble de nos candidats sur toutes les listes départementales seront investis officiellement par la Commission Nationale d’Investiture puis par notre Conseil national à la fin du mois de septembre ;

3- sur les six têtes de liste départementales, cinq seront confiées aux Républicains (Laurence Rénier dans le Cher, Nicolas Forissier dans l’Indre, Claude Greff dans l’Indre-et-Loire, Guillaume Peltier dans le Loir-et-Cher et Jacques Martinet dans le Loiret) et une à l’UDI (Philippe Vigier dans l’Eure-et-Loir) ;

4- dans le cadre de la future gouvernance, Guillaume Peltier présidera le groupe politique régional unique les Républicains/UDI ;

5- en cas de victoire, Philippe Vigier deviendra président de la région et Guillaume Peltier 1er vice-président ;

C’est une union gagnant-gagnant pour notre région et nous nous en réjouissons. Cohérents avec leurs engagements initiaux de « toujours faire passer l’intérêt général avant leurs intérêts particuliers », Guillaume Peltier, les parlementaires, les élus et les cadres des Républicains ont beaucoup travaillé, de manière constructive et positive, pour aboutir à cette union que nous appelions de nos vœux. Nous saluons le volontarisme et l’énergie de notre chef file régional pour y arriver.

C’est dans l’union respectueuse avec nos partenaires de l’UDI et dans la dynamique de notre mouvement les Républicains et de notre chef de file régional, Guillaume Peltier, que nous mènerons collectivement campagne pour gagner en décembre prochain et permettre à notre région de retrouver une ambition, une vision et un souffle de renouveau.

C’est ensemble que nous allons poursuivre la reconquête de nos territoires et voir « l’avenir en grand » sur tous nos projets : les PME, l’emploi et l’apprentissage ; la ruralité, l’aménagement du territoire et le transport ; le tourisme, la culture et le patrimoine ; l’agriculture et le développement durable ; l’éducation, la recherche et l’innovation.

C’est sur le terrain, avec nos élus comme nos sympathisants, que nous porterons nos valeurs avec comme prochaine perspective la 3ème fête de la Violette qui aura lieu le 4 juillet prochain en Sologne, à la Ferté-Imbault dans le Loir-et-Cher : pour ce grand événement politique et populaire, c’est Nicolas Sarkozy qui sera notre invité d’honneur, entouré de tous les parlementaires et élus régionaux de notre Mouvement.

Face à une gauche divisée, nous avons pris le temps de construire l’union : dès maintenant, l’avenir de notre région transcende nos intérêts particuliers au service de nos concitoyens. En avant, pour construire notre région en grand.
Co-signataire avec Guillaume Peltier, chef de file régional des Républicains :

Pour le Cher :

Louis Cosyns, président départemental des Républicains

Yves Fromion, député, secrétaire départemental

Laurence Rénier, chef de file départemental, conseillère régionale

Pour l’Eure-et-Loir :

Josette Philippe, secrétaire départementale, conseillère régionale

Pour l’Indre :

Nicolas Forissier, chef de file, président départemental des Républicains, maire de La Châtre

Gil Averous, maire de Châteauroux, directeur de la campagne régionale

Brice Tayon, secrétaire départemental

Pour l’Indre-et-Loire :

Claude Greff, chef de file départemental, députée

Philippe Briand, député-maire, président départemental des Républicains

Fabrice Boigard, secrétaire départemental

Pour le Loir-et-Cher :

Guillaume Peltier, chef de file régional des Républicains, président départemental
Nicolas Perruchot, vice-président départemental des Républicains, président du groupe d’opposition à la région

Pour le Loiret :

Eric Doligé, sénateur, président départemental des Républicains

Stéphane Fautrat, secrétaire départemental

Jacques Martinet, chef de file départemental, maire de Saint-Denis-en-Val

Juin 11

GUILLAUME PELTIER AU 1ER MEETING DES REPUBLICAINS DU CHER!

En présence de Louis COSYNS, Président de la Fédération des Républicains du Cher, des parlementaires Yves FROMION et Remy POINTEREAU, du Président du Conseil Départemental Michel AUTISSIER et de Laurence RENIER, Conseillère Régionale, Guillaume PELTIER a présenté les 5 axes majeurs en Economie, Emploi, Culture et Tourisme , Environnement, Santé pour remettre notre région, coeur historique de la France en marche.

La victoire ne peut se faire que dans le cadre d’une union de la droite et du centre mais pas sans la droite!

Pascal BLANC, Maire UDI de Bourges, est venu saluer Guillaume PELTIER dans cette logique d’union.

IMG_0090IMG_0103

Juin 02

11 JUIN 2015: GUILLAUME PELTIER A BOURGES AVEC LES REPUBLICAINS!

La Fédération des Republicains du Cher organise sa première réunion publique jeudi 11 juin 2015 à 19H à la salle des fêtes de la Chancellerie à Bourges.

La Fédération présentera aux adhérents et sympathisants la ligne politique issue du congrès fondateur du 30 mai à Paris.

Guillaume PELTIER, Chef de file des Républicains pour les prochaines élections régionales de décembre 2015, sera présent pour échanger avec les militants et expliquer la nécessité d’une alternance salvatrice pour la Région Centre-Val-de-Loire après 17 ans de gestion désastreuse de la gauche plurielle!

 

Mai 31

LES REPUBLICAINS DU CHER AU CONGRES FONDATEUR!

Plus de 70 adhérents du Cher étaient présents avec Louis COSYNS, Yves FROMION et Remy POINTEREAU au congrès fondateur des Républicains à Paris .

Devant plus de 17000 personnes, les nouveaux statuts du mouvement ont été validés donnant ainsi la parole pour chaque grande décision aux adhérents (votation interne, election du Président de Fédération..), plus d’autonomie financière aux fédérations et la création de fédérations professionnelles et numériques.

 

Un parti moderne au service du redressement du pays face à la politique du déclin de la gauche et face à l’enfermement et à la négation de la République que représente le vote FN.

 

20150530_11033420150530_11082420150530_155639 20150530_15565320150530_155944

Mai 26

VOTEZ LES 28 ET 29 MAI POUR LE CONGRES DE NOTRE MOUVEMENT!

Dans le cadre de la réforme des statuts de notre mouvement politique, une véritable constitution est proposée au vote des adhérents: organisation territoriale, adhérents, investitures, gestion financière, haute autorité…

Cette réforme des statuts doit nous permettre de recréer ce grand mouvement populaire, républicain et libre que les français attendent.

Les adhérents à jour de cotisation en 2014 peuvent voter.

Pour voter rendez vous de jeudi 28 mai à partir de 8H jusqu’à vendredi 29 mai à 18 H sur le site de l’UMP ou dans l’une des 4 permanences de Bourges, Aubigny, Vierzon et Saint Amand Montrond.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter le  dernier numéro de Magazine de l’Union ou www.congres30mai.fr

Mai 03

VENEZ ASSISTER AU CONGRES DE L’ UMP!

Notre mouvement politique va connaitre une importante phase de rénovation lors de son prochain congrès national du 30 mai à Paris.

 

La Fédération UMP du Cher organise un déplacement en car à partir de Bourges et Aubigny sur Nère (coût 15 euros par personne).

 

Départ 6H depuis la permanence place Séraucourt à Bourges

Départ 7H du parking de la foire Expo à Aubigny.

 

N’hésitez pas à vous inscrire auprès de la permanence!

 

Avr 23

REUNION DE PRINTEMPS DES JEUNES ACTIFS ET DES JEUNES POPULAIRES DU CHER

Chères adhérentes, chers adhérents,

 

L’année 2015 est déjà riche de belles réalisations pour notre famille politique. La campagne des élections départementales a porté ses fruits. Nous pouvons être fiers d’avoir, tous, contribués à l’alternance au Conseil départemental du Cher.

Nos regards sont désormais tournés vers l’avenir et la préparation de l’alternance pour la région Centre Val de Loire puis pour notre pays.

Une étape importante sera franchie le 30 mai prochain : c’est le Congrès fondateur d’un nouveau rassemblement qui devra conduire le redressement de notre pays. Je vous invite à vous inscrire auprès de la permanence pour vous y rendre nombreux.

Ce rassemblement a vocation à dépasser largement l’UMP, à s’ouvrir à tous les Républicains sincères qui souhaitent restaurer l’autorité de l’Etat, libérer les énergies de notre pays, remettre le travail et le mérite à l’honneur, lutter contre toutes les formes de communautarisme.

Nous en débattrons tous ensemble lors de notre prochain :

CAFE POLITIQUE DES JEUNES POPULAIRES ET DES JEUNES ACTIFS

Le jeudi 21 mai, à 20h

Au Nez du Vin

38, rue des Arènes

18000 Bourges

Merci de répondre par mail à ump18federation@free.fr, à la permanence de l’UMP, par courrier au 11, rue Séraucourt à 18000 Bourges ou téléphone au 02 48 50 61 61.

 

 Wladimir d’Ormesson

Vice-président de l’UMP du Cher

Avr 06

MICHEL AUTISSIER: NOUVEAU PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU CHER!

Michel AUTISSIER, Maire et Conseiller Général d’Aubigny sur Nère UMP, a été élu Président du Conseil Départemental du Cher suite aux élections des 22 et 29 mars 2014 permettant à l’union de la droite et du centre de remporter 24 des 38 sièges de l ‘Assemblée Départementale.

 

Cette victoire va pouvoir permettre de remettre notre département en marche alors qu’il est classé dans différents classements dans les derniers de France.

 

Véronique FENOLL (UMP-Bourges 4) devient 1 ère Vice-Présidente et Jacques FLEURY, Président du groupe Union pour l’Avenir du Cher.

L’UMP sera aux cotés des nouveaux élus pour servir de relais auprès de la population et faire aussi remonter les vraies attentes des citoyens!
FB_IMG_1427984413999

Jan 27

EDITORIAL DE LOUIS COSYNS

Chers amis,

 

Les événements tragiques de janvier 2015 ont profondément marqué nos consciences.

Partout en France, des millions de citoyens ont marché pacifiquement pour réaffirmer des valeurs fondamentales : laïcité, liberté de la presse, respect de la vie humaine. Faire bloc face à la barbarie, c’est le devoir d’une nation. C’est aussi celui des grandes formations républicaines. Au cours de ces épreuves, l’UMP a apporté un soutien inconditionnel à l’exécutif qui, disons-le, a su gérer la crise avec sang-froid et professionnalisme.

Mais au temps de l’union nationale doit succéder celui de la réflexion et de l’action. Notre formation politique doit prendre toute sa part dans les grands débats qui s’ouvrent.

D’abord, sur le renforcement des moyens de lutte contre le terrorisme, si nous approuvons les mesures annoncées par Manuel Valls, nous regrettons simplement que celles-ci n’aient pas été intégrées à la loi du 13 novembre 2014, qui visait précisément à faire évoluer notre droit en la matière.

Par ailleurs, si l’on veut que cette politique réussisse, c’est l’ensemble de la politique pénale qui doit changer. Celle-ci doit aller vers davantage de sévérité dans les peines prononcées, une meilleure exécution des décisions de justice et un suivi renforcé des individus dangereux. L’univers carcéral doit être repensé afin d’isoler les détenus en voie de radicalisation ; nos prisons sont aujourd’hui l’antichambre du terrorisme, cela n’est pas acceptable.

Ensuite, sur la question de l’école, il me semble que l’enseignement de la laïcité et des valeurs républicaines passe d’abord par le rétablissement de l’autorité. Nous ne pouvons pas tolérer que, dans notre pays, des élèves troublent une minute de silence, tiennent des propos antisémites ou propagent des théories du complot. Pour combattre ces phénomènes, il faut bien sûr faire preuve de pédagogie ; il faut aussi prononcer des sanctions pour éviter la banalisation.

Les attentats qui ont frappé la France appellent une réflexion profonde et des réponses fortes. Mais, aussi salutaires soient-ils, ces débats ne doivent pas occulter les difficultés quotidiennes des Français et la dégradation de la situation économique tout au long de l’année 2014.

Pour la première fois, la dette du pays a dépassé les 2 000 milliards d’euros, alimentée par un déficit budgétaire chronique. Sur le front de l’emploi, les derniers chiffres publiés par l’Unedic prévoient au moins 100 000 chômeurs de plus pour l’année 2015, ceux-ci viendront s’ajouter aux 3,5 millions que compte notre pays.

Le « pacte de responsabilité » présenté par le Président Hollande devait permettre au pays de sortir de l’ornière en misant sur une baisse du coût du travail. Un an plus tard que constate-t-on ? Que le plan d’action annoncé a tourné à « l’échec » de l’aveu même du ministre de l’Economie. Les négociations portant sur les « contreparties » sont au point mort dans la plupart des branches professionnelles et il n’y a donc aucune retombée à attendre dans l’immédiat, notamment en termes de création d’emplois.

Menace terroriste, impasse économique, défiance vis-à-vis des élus, autant de symptômes d’un pays en crise. Autant de raisons de continuer le combat, de poursuivre la reconstruction de notre famille politique afin de proposer une alternative aux Français.

2015 sera pour nous une année décisive.

Les scrutins départementaux et régionaux revêtent une importance capitale, tant pour la vitalité des territoires que l’avenir du pays. En effet, leur issue déterminera une part du rapport de force entre majorité et opposition dans la perspective des échéances de 2017. C’est la raison pour laquelle les ambitions personnelles – aussi légitimes soient-elles – ne doivent en aucune façon nuire à l’intérêt supérieur de notre mouvement. Et il est hors de question que de nouvelles guerres fratricides viennent troubler le travail de fond que nous devons mener.

Nicolas Sarkozy est le nouveau Président de notre mouvement et je fais toute confiance aux personnes qu’il a nommées pour faire vivre le débat et organiser les primaires. Nos militants et sympathisants doivent avoir la possibilité de désigner celui – ou celle – qui les représentera à la prochaine élection présidentielle. Il est indispensable que le processus mis en place garantisse la fiabilité et la sincérité du vote, afin de faire de ces primaires un bel exercice de démocratie.

Vous le voyez, nombreux sont les défis que nous devons relever. Mais si nous sommes unis, nous serons victorieux.

Pour cette nouvelle année, je compte plus que jamais sur votre courage, votre enthousiasme et votre engagement au service de valeurs que nous avons en partage.

Je compte aussi sur votre soutien dans les combats à mener.

Je vous souhaite une très belle année 2015.

 Louis Cosyns

    Président départemental                                   

Jan 11

UNISSONS NOUS FACE A LA BARBARIE!

Unissons nous face à la barbarie.

 

 

Au nom de la fédération UMP, je tiens à faire part de mon sentiment d’horreur face à l’acte abject qui a été commis au cœur de Paris contre le journal Charlie Hebdo, un acte qui porte la marque du terrorisme islamique.

 

Mes première pensées vont aux victimes, journaliste et policiers, à leurs familles et à leurs proches. Je forme aussi un vœu pour celles et ceux qui ont été grièvement blessés et sont en ce moment même entre la vie et la mort.

 

Les journalistes qui ont été lâchement assassinés l’ont été parce qu’ils incarnaient une société ouverte, libre et démocratique. Cette société, nous avons le devoir de la défendre coûte que coûte. Dans le combat à mener, l’union doit prévaloir, tant parmi les Français qu’entre forces politiques.

 

Aujourd’hui, il n’y a pas de clivages, il ya une communauté nationale meurtrie et déterminée à défendre ses valeurs. Nous soutiendrons l’ensemble des initiatives présentées par le chef de l’Etat et le gouvernement pour assurer la sécurité publique et punir les auteurs de cette atrocité.

 

Louis COSYNS

Président de la Fédération UMP du Cher

Déc 01

MESSAGE DE NICOLAS SARKOZY AUX ADHERENTS DE L’UMP

Mes chers amis,
Je souhaite remercier tous les adhérents de l’UMP qui m’ont fait l’honneur de m’élire à la présidence de notre famille politique. Leur mobilisation, d’un niveau inégalé dans l’histoire de notre mouvement, est la meilleure réponse à deux années de querelles internes et de divisions. Cette campagne a été digne. Je tiens à saluer, au nom de tous les adhérents, Bruno Le Maire et Hervé Mariton, qui se sont engagés dans ce débat avec conviction et respect.
Le temps est désormais venu de passer à l’action. Dès lundi, je rencontrerai les principaux responsables de notre famille politique afin de créer les conditions du plus large rassemblement.
Ce vote marque un nouveau départ pour notre famille politique. Il m’engage et il nous engage tous. Nous devons être unis et nous consacrer à la recherche de solutions nouvelles pour la France. C’est à ces deux conditions que nous redonnerons espoir à nos compatriotes

Déc 01

TRIBUNE DE LOUIS COSYNS SUITE A L’ELECTION DE NICOLAS SARKOZY COMME PRESIDENT DE L’UMP

Hier soir, il n’y a eu qu’un seul vainqueur, c’est l’espoir.
Espoir pour nos adhérents, espoir pour les Français.
Notre mouvement a désormais un président démocratiquement élu et peut désormais poursuivre la dynamique de reconquête que les Français attendent.
Je tiens d’abord à saluer la direction actuelle de l’UMP, qui a fait en sorte que cette élection se déroule de façon exemplaire. Les résultats ont été rapidement et clairement établis, ils sont incontestés et sont incontestables. La crédibilité et l’honneur de notre famille politique sont désormais restaurés.
Nicolas Sarkozy est arrivé largement en tête et peut désormais remettre le parti en ordre de marche pour les échéances à venir. Quelles que soient ses intentions, je souhaite que le rassemblement soit le plus large possible et tienne compte du vote qu’ont exprimé les militants.
Je salue le beau score de Bruno Le Maire, qui a su mobiliser près d’un tiers de nos adhérents autour de valeurs que je partage : transparence, respect et exemplarité. La campagne qu’il a menée a redonné des couleurs à notre mouvement et, à ce titre, chacun doit s’en réjouir.
Je salue enfin Hervé Mariton, qui a fait le choix courageux de défendre ses convictions plutôt que de rechercher une alliance. Il représente une voix singulière au sein de notre famille politique et cette diversité doit être préservée.
Le travail sérieux commence et l’unité doit désormais prévaloir.

Nov 28

VENEZ NOMBREUX A LA PERMANENCE ASSISTER AU RESULTAT DU SCRUTIN!

Chers Adhérents et Adhérentes

Notre permanence du 11 rue de Séraucourt à Bourges restera ouverte demain samedi 29 novembre après 20 h afin que nous puissions suivre en commun les résultats du scrutin, en présence de nos dirigeant départementaux (Président, secrétaire général …)

NOUS VOUS ATTENDONS AUSSI NOMBREUX QUE POSSIBLE
DANS NOTRE NOUVEL ESPACE DE CONVIVIALITE
———————————————————————————-
Nous rappelons à ceux qui ont reçu leurs codes et qui souhaitent voter à partir d’un accès personnel à Internet , peuvent le faire à partir 20 h ce soir vendredi 28 jusqu’à demain soir samedi 29 novembre avant 20 h en se connectant :

Soit au site www.presidentump2014.fr

Soit au site www.u-m-p.org

Nov 12

REUNION DES JEUNES POPULAIRES ET DES JEUNES ACTIFS A LA PERMANENCE DE L’UMP

Les Jeunes Actifs et les Jeunes populaires du Cher invitent

Yves Fromion , Député du Cher et Alain Mercier, Président de la Commission « Economie, Emploi » du Conseil économique, social et environnemental de la région Centre

pour faire le point sur la situation économique de notre région Centre, qui souffre, comme partout en France, des mesures prisent par le gouvernement depuis deux ans.

Nous débattrons également des ressorts pour nous en sortir et des perspectives d’avenir pour nos entreprises et nos industries.

 

VENDREDI 21 NOVEMBRE à 19H à la permanence UMP de Bourges

Nov 12

OUVERTURE QUOTIDIENNE DE LA PERMANENCE DE L’UMP DU CHER

La Fédération du Cher de l’UMP a adapté l’organisation de sa permanence départementale afin de mieux répondre aux attentes de ses adhérents.
Désormais une permanence est assurée, toujours rue de Séraucourt , du lundi au vendredi de 16h à 18h par:

lundi : Guy Chertier et Louis Flock

mardi :Clément Leger et Gerard Guillemin

mercredi:Guy Chertier et Louis Flock

jeudi :Eliane Beck et Bernard Chalon

vendredi : Josette Csorgei et Guy Chertier.

N’hésitez  pas à venir à la permanence qui se fixe pour objectif d’allier travail militant et convivialité!

Oct 18

LA MOITIE DES ELECTEURS DE PASCAL BLANC AU DEUXIEME TOUR SANS REPRESENTATION AU SEIN DE L’EXECUTIF MUNICIPAL!

Le Maire de Bourges utilise la métaphore patronale ou footbalistique pour justifier l’élimination de l’ensemble des maires adjoints issus de la liste soutenue par l’UMP au premier tour de mars dernier.

D’un point de vue juridique, il en a parfaitement le droit et organise sa gouvernance comme il le souhaite mais d’un point de vue de l’organisation de la vie dans la cité et d’une bonne gouvernance dans un climat de progression des populismes, il a totalement tort.

Sans l’apport complet au deuxième tour des 4763 voix de la liste UMP Fenoll du premier tour, Irène FELIX aurait  gagné avec près de 59% des voix et non perdu avec 46,35% des voix au second tour.

Près de la moitié des électeurs ayant contribué à la victoire de Pascal BLANC et de son équipe municipale se retrouvent sans représentants  issus de la liste d’Union Bourges Passion du second tour.

C’est la différence entre la Démocratie et le gestion d’une entreprise et une équipe de football, il faut toujours tenir compte des sensibilités qui ont contribué à la victoire et chercher en permanence à rassembler.

19 ans de gestion municipale dans une logique de rassemblement de Serge LEPELTIER ont été perdus en 6 mois.

Espérons que Pascal BLANC en tant qu’ingénieur Qualité saura rechercher à travers l’arbre des causes l’ensemble de s origines  des dysfonctionnements.

L’UMP reste mobilisée plus que jamais au service de Bourges, de son agglomération et de ses habitants!

 

Oct 18

LE MAIRE DE BOURGES EJECTE L’UMP DE L’EXECUTIF MUNICIPAL

Le Maire de Bourges vient de prendre seul la décision de faire destituer les 4 maires adjoints issus de la liste menée par Véronique FENOLL , tête de liste UMP aux élections municipales de mars dernier. 50% des electeurs de la liste d’ Union Bourges Passion menée par Pascal BLANC n’ont plus de représentants au sein de l’exécutif municipal. L’UMP a été totalement éliminée!

Face à ce déni démocratique comme Véronique FENOLL l’a annoncé en ouverture du Conseil Municipal du 17 octobre 2014 , les élus UMP ne sont pas découragés pour  poursuivre leur action au service des habitants de notre ville et de l’agglomération.

Après l’élimination de l’exécutif municipal, l’UMP se demande si le Maire de Bourges souhaite maintenir ses conseillers municipaux dans sa majorité ou poursuivre avec le seul soutien des solidarités issus des membres de sa liste du premier tour et de deux individualités.

Le conseil municipal de novembre aura t il pour objectif d’éliminer les élus UMP  de nombreuses délégations de la ville dans des institutions?

Ce vote va à l’encontre des intérêts des berruyers qui ont besoin d’élus unis concentrant leur énergie , leurs compétences et leurs forces au service de la ville et non de leurs égos.

Les républicains de tout bord sont venus assister à cette décision qui va à l’encontre de la tradition de modération de notre ville.

Pascal BLANC ne peut pas avec cette gestion autoritaire se déclarer être l’héritier de la tradition humaniste et républicaine du mode de gouvernance de Serge LEPELTIER.

Alors que le populisme progresse, le rôle d’un élu  n’est  pas de  sombrer dans le clanisme mais à chercher à être loyal à ses engagements de campagne . Devenir Elu n’est pas un métier où l’on cherche une rémunération!

Certaines pratiques politiques ne sont plus acceptables. L’UMP qui rassemble les familles républicaines gaullistes, démocrates-chrétiennes et libérales continuera à être combatif pour faire avancer Bourges, son agglomération et ses habitants.

 

PS: L’UMP propose  au Maire de Bourges de suivre quelques cours d’entraineur de foot car la responsabilité de l’echec d’une équipe vient souvent de son entraineur et non des capacités de chaque joueur!

 

photophoto

Oct 07

LE MAIRE DE BOURGES SANS MAJORITE SANS L’APPUI DE L’UMP!

 

Le Maire de Bourges a retiré le 06 octobre 2014 à l’ensemble des adjoints issus de la liste de Véronique FENOLL leur délégation. Cette décision fait suite à notre abstention lors du dernier Conseil municipal, où nous avions refusé de soutenir l’augmentation de la fiscalité, l’installation de Christelle PRENOIS et 700 000 euros TTC d’investissement pour le club house du stade Depège.

Cette décision du Maire est lourde de conséquences. Elle met à jour l’incapacité de Pascal BLANC à rassembler autour de lui l’ensemble des membres de la liste qui a permis au second tour de l’élection municipale la victoire de la droite et du centre.

Tous, nous avons joué le jeu de l’union depuis le soir du premier tour des élections municipales. Chaque jour depuis l’installation de la nouvelle équipe, nous avons mis sans compter notre expérience et nos compétences au service des Berruyers et du Maire de Bourges. Notre état d’esprit a toujours été constructif. Notre souhait a toujours été le succès de la nouvelle équipe.

Malgré cela, le Maire de Bourges n’a jamais pris en compte nos remarques et nos réflexions, et avec nous celles de l’ensemble des électeurs que nous représentons.

Aujourd’hui, les membres de l’exécutif municipal représentant la moitié des électeurs de la majorité municipale sont congédiés. Et pour quelle raison? Etre restés fidèles aux Berruyers qui leur ont fait confiance.

Cette décision, brutale et injustifiée, ne changera rien à notre détermination et à nos convictions. Plus que jamais les Berruyers ont besoin d’élus qui restent fidèles à leurs engagements! C’est ainsi que nous pourrons rétablir la confiance dans la parole politique.

Nous continuerons de servir les Berruyers au Conseil municipal de Bourges. Ils peuvent compter sur nous pour dire la vérité sur la gestion de la municipalité, sans malveillance mais sans concession.

Bénédicte BERGERAULT, Audrey Di Prima, David EPINETTE, Véronique FENOLL, Lylian LASNIER, Eric MESEGUER, Wladimir d’ORMESSON, Catherine PELLERIN, Muriel TROUILLOT, élus de la ville de Bourges.

 

 

Oct 05

L’UMP DU CHER UNIE POUR LA RECONQUÊTE DU CONSEIL GENERAL!

IMG_4028
La Fédération UMP du Cher a fait son repas de rentrée au Moulin de la Voiselle  à Bourges samedi 04 octobre 2014.

Plus de 200 militants ont félicité Remi POINTEREAU pour sa réelection au Sénat ainsi que celle de François PILLET, apparenté UMP. Cette large victoire départementale au premier tour symbolise le rejet par les élus locaux de la politique du gouvernement VALLS. Gérard LARCHER a ainsi  été élu Président du Sénat au delà des voix UMP et UDI.

Yves FROMION, Daniel AUPETIT, Louis COSYNS et REMI POINTEREAU ont demandé aux militants de rester mobilisés dans cette dynamique de campagne afin de préparer avec nos partenaires de l’UDI des tickets sur les 19 cantons du Cher pour les élections de mars 2015

Le Conseil Général du Cher peut sortir d’un cycle néfaste de gestion PS/PC de 10 ans si notre fédération sait jouer l’union et le renouvellement au service de la population.

 

Oct 01

DANIEL AUPETIT EN CHARGE DE L’ORGANISATION DANS LE CHER DE L’ELECTION DU PRESIDENT DE L’UMP

DANIEL AUPETIT, Secrétaire Départemental Adjoint de la Fédération UMP du Cher, a été nommé par Anne LEVADE, Présidente de la Haute Autorité de l’Union, Référent  des opérations électorales  pour notre fédération  lors du prochain congrès de l’UMP.

DANIEL AUPETIT, dans le cadre des statuts de notre mouvement, va proposer un mode d’organisation par bureaux de vote sur notre département à la Haute Autorité de l’Union pour le 10 octobre 2014.

La haute Autorité a validé le 30 septembre 2014 la candidature de Bruno LEMAIRE, Hervé MARITON et Nicolas SARKOZY à la présidence de notre mouvement politique.

 

Sep 28

LARGE REELECTION DE REMY POINTEREAU ET FRANCOIS PILLET AU SENAT

La Fédération UMP du Cher se félicite de la large victoire au premier tour des sénateurs sortants Remy POINTEREAU et François PILLET soutenus par l’UMP.

François PILLET a été réélu avec 61,19% des voix et Remy POINTEREAU avec 56,72%.

Cette victoire récompense le travail de terrain réalisé pendant 6 ans auprès des élus du Cher et est un signe de la défiance de notre département face à la politique nationale du gouvernement.

Ces deux victoires s’inscrivent dans le  cadre du changement de majorité  UMP UDI du Sénat qui symbolise l’échec de plus de 2 ans de gestion du Président HOLLANDE.

Le Sénat en tant qu’assemblée de sages cherchera à amender la politique globale de François HOLLANDE et sera force de proposition pour défendre les territoires dans le cadre de la réforme territoriale.

Sep 15

RENTREE DE L’UMP DU CHER AUTOUR D’UN BUFFET DEBAT AVEC LES MILITANTS

La Fédération UMP du Cher invite l’ensemble de ses adhérents à participer à un buffet samedi 04 octobre 2014 à partir de 12H au moulin de la Voiselle à Bourges. (12 euros par personne)

Nous échangerons sur l’organisation de l’election du Président de l’UMP et nous en profiterons pour faire un tour complet de la situation économique, sociale et politique de la France et de l’action du gouvernement VALLS et du Président HOLLANDE.

N’hésitez pas à contacter la permanence pour vous inscrire!

 

 

Sep 01

COMMUNIQUE DE LOUIS COSYNS, PRESIDENT DE l’UMP DU CHER

Montebourg s’en va, les problèmes restent

 

 

Aujourd’hui, les Français assistent en direct à la décomposition du pouvoir au sommet de l’Etat.

Ce remaniement est un épisode supplémentaire dans ce mauvais feuilleton, un feuilleton qui dure depuis deux ans et demi.

En présentant la démission collective de son gouvernement, le Premier ministre M. Valls illustre à nouveau son penchant pour la mise en scène et la fausse fermeté. Mais ce n’est pas la politique-spectacle qui permettra à la France de sortir de la crise, de régler ses problèmes de déficits, de croissance et d’emploi.

Les voix discordantes quittent le gouvernement mais la crise politique s’installe.

C’est à l’Assemblée nationale que cette crise va prendre de l’ampleur, au risque de provoquer l’éclatement de la majorité et une dissolution. Pour conserver leurs sièges, les députés socialistes seront contraints d’accentuer le grand écart entre les promesses de campagne et la réalité des votes : la trahison politique des électeurs ne fait que commencer.

En tant qu’ancien parlementaire et – surtout – en tant que citoyen, je ne me réjouis pas de cette situation calamiteuse. Mais ce psychodrame a au moins un mérite : il révèle le mensonge démocratique sur lequel François Hollande a bâti son élection. Ce mensonge ne résistera pas à la vérité des urnes.

Août 30

FRANCOIS HOLLANDE: LE CHANGEMENT C’EST MAINTENANT?

 

La Fédération UMP du Cher s’inquiète de la situation de crise politique majeure depuis 1958 que rencontre le gouvernement français. Cette situation de crise politique peut conduire rapidement à une crise parlementaire et sociale.

Notre pays n’a plus les moyens de se permettre un psychodrame politico-social.

Cette  situation est le résultat du comportement machiavélique de François HOLLANDE qui ne prend des décisions qu’en fonction de son intérêt personnel. Gouverner la France est plus difficile que manoeuvrer pour rester au pouvoir au sein du PS.

Les français découvrent maintenant François HOLLANDE qui a a menti  pour gagner la primaire socialiste puis les élections présidentielles de 2012. Ses amis frondeurs socialistes lui adressent la note de son ambiguité.

Le machiavelisme conduit le Président Anti FINANCE MONDIALE  à mettre un ministre technocratre non élu par le peuple à la tête des finances de l’Etat après un passage à la Banque ROTSCHILD.

François HOLLANDE cherche encore à faire monter le FN pour essayer de rester au pouvoir en 2017.

La responsabilité de l’UMP est importante pour assurer la continuité de la vie democratique et sociale de notre pays. Nous devons nous réformer rapidement et en finir avec notre casting pour apporter des réponses aux français.

L’UMP du Cher apporte son soutien aux sénateurs  sortants POINTEREAU et PILLET lors des élections sénatoriales de fin septembre 2014. Notre département menacé de disparition par la réforme « VALLS-HOLLANDE » a besoin de sénateurs expérimentés et de combat pour défendre notre territoire à Paris.

Juil 07

LES JEUNES EN MOUVEMENT A L’UMP DU CHER!

La Fédération UMP du Cher a décidé d’accroitre ses actions en direction des jeunes adhérents en mettant une action collective à partir de septembre 2014.

Un appel à l’engagement a été adressé auprès des jeunes adhérents pour faire des propositions.

Sous la direction de Wladimir d’ORMESSON, il a été décidé de faire travailler ensemble les jeunes de l’UMP et les jeunes actifs en organisant des réunions thématiques avec des socio-professionnels sur des questions concernant plus particulièrement les jeunes générations. Des soirées alliant convivialité et réflexions politiques seront aussi organisées pour permettre aux jeunes pousses de notre parti de commencer leurs engagements citoyens.

 

Vous souhaitez vous investir dans cette dynamique: n’hésitez pas à contacter Wladimir d’Ormesson à la permanence de l’UMP.

photo

Juil 07

DES MILITANTS MOBILISES POUR LA FETE DE L’ETE DE LA FEDERATION

photo300 militants ont participé à la fête de l’été organisée par la Fédération UMP du Cher dimanche 06 juillet à La Chapelle Saint Ursin. Ce moment de convivialité a permis aussi de lancer la campagne des sénatoriales en faveur de Remy POINTEREAU et de François PILLET.

 

La reconquête de la majorité au Sénat fin septembre doit permettre à l’UMP avec ses partenaires de remettre la réforme de la carte des régions sur une ligne permettant à l’ensemble de nos territoires de se développer. L’UMP réclame de la transparence et du dialogue pour cette réforme qui engage notre pays sur 50 ans.

 

Un échange riche a eu lieu entre les militants et les élus UMP de la ville de Bourges pour connaitre les enjeux de la mandature 2014-2020 dans un contexte de réduction des dotations de l’Etat et de la nécessité d’améliorer le rendement de l’argent public pour redonner du pouvoir d’achat aux contribuables.

 

Yves FROMION, Député du Cher, a rappelé avec quels objectifs politiques de destruction de notre famille politique, les affaires autour de l’UMP et de Nicolas SARKOZY sortaient.

 

Yves FROMION engage l’ensemble des partis politiques dans la même démarche de transparance et attend le PS sur l’ensemble des éléments financiers de l’affaire CAHUZAC.
photo

Juin 13

06 JUILLET 2014:FETE DE L ‘ETE DE L’UMP A LA CHAPELLE SAINT URSIN

Après les jours d’euphorie – légitime – qui ont suivi la victoire historique de l’UMP lors des élections municipales, nous voici à nouveau dans la tourmente.

On aurait pu se passer de ça. Mais il faut faire avec… Les difficultés se rapportant à la régularité du financement de la communication liée à la campagne présidentielle de 2012 donnent à certains l’occasion de se livrer à une opération tapageuse dont on voit bien l’objectif…2017 !

C’est vrai qu’il est un peu désespérant pour tous les adhérents de l’UMP, de se retrouver emportés dans un tourbillon d’affaires vaseuses, alors que la situation difficile de notre pays appelle à d’autres exigences.

De la même façon, on ne peut que s’élever contre les accusations invraisemblables portées contre l’UMP et sa direction, au motif que le Front National a fait un bon score à l’élection européenne, et alors même que la percée de l’extrême-droite s’est manifestée dans toute l’Union européenne avec la même force.

Une fois ce constat posé, il y a deux attitudes : l’abattement ou le volontarisme salutaire. Quand on s’intéresse à la politique, on ne peut se laisser aller à l’abattement parce qu’on sait que la volonté permet à un peuple de venir à bout des plus grandes difficultés.

C’est donc à l’affirmation d’un volontarisme salutaire que votre Fédération du Cher vous invite, en vous proposant de participer à notre traditionnelle Fête de l’été.

Celle-ci prendra la forme d’un déjeuner-buffet organisé dimanche 6 juillet 2014 à partir de 12 heures Rue Lorient Lafleur 18570 LA CHAPELLE SAINT URSIN

A l’occasion de cette rencontre conviviale, nous aurons tout le loisir d’échanger nos points de vue sur beaucoup de sujets d’actualité. Une participation de 12 € par personne sera sollicitée auprès des inscrits. Nous vous remercions de l’effort qui sera fait par le plus grand nombre d’entre nous pour être présents le 6 juillet.

Il faut donner à la Gauche et à ceux qui nous observent ou qui nous critiquent, l’image d’une formation politique que rien ne peut abattre.

C’est ainsi que nous mériterons le respect et la confiance des Français. Dans l’attente du plaisir de nous rencontrer, veuillez accepter,

Chers amis, recevez l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Louis COSYNS Président de l’UMP du Cher -Yves FROMION, Secrétaire Départemental

Juin 03

REFORME DES REGIONS: LE CHEF D’OEUVRE DU GRAND N’IMPORTE QUOI!

Les socialistes avec à leur tête François HOLLANDE ont passé des mois à critiquer la réforme des régions et des départements proposée par l’UMP dans le cadre de la mise en place du statut du conseiller territorial.

 

Arrivé au pouvoir, François HOLLANDE fait annuler la loi et engage les départements dans la réforme des cantons (regroupement et mise en place du couple paritaire de conseillers généraux par canton).

 

François HOLLANDE fait voter la loi dans le cadre d’une  grande avancée pour les droits civiques des femmes et là patatras, le Président HOLLANDE décide avec quelques ministres dont Ségolène ROYAL hier à 20H , de tout abandonner dans le cadre de la réforme de la carte régionale.

Dans le cadre d’économies qui seront à démontrer, François HOLLANDE décide seul de la carte des régions de France. Notre Président « Social-Démocrate » a oublié la démarche de consultation et de construction.

Avec Ségolène ROYAL qui était isolée, il a décidé seul que la Région CENTRE fusionnerait avec le LIMOUSIN et le POITOU-CHARENTES.

Nous recherchons encore la cohérence et l’intérêt régional?

Les Conseils Généraux disparaitront en 2020 au plus tard.

Donc le Cher se retrouvera dans le corner d’une grande région atlantique.

L’UMP du Cher va mobiliser l’ensemble de ses relais politiques pour demander au gouvernement le choix de cette organisation qui engage pour des décennies l’avenir des habitants de notre territoire.

De nombreux élus socialistes et communistes sont opposés à cette « réforme » illogique, l’UMP du Cher est prête à travailler avec l’ensemble des forces civiles et politiques qui souhaitent demander des comptes au gouvernement.

 

 

Mai 27

L’UMP MAINTIENT SON NOMBRE D’EURODEPUTES DANS LA CIRCONSCRIPTION CENTRE-MASSIF CENTRAL

La Fédération UMP du Cher se félicite du maintien de son  nombre de 2 Eurodéputés UMP/PPE suite à l’élection du Parlement Européen du 25 mai 2014.

Dans un contexte de forte abstention et de montée du FN comme réponse à la politique à vue du gouvernement socialiste, notre circonscription maintient son nombre d’élus populaires dans un contexte national très difficile.

La politique socialiste conduit les français à se tourner vers des populistes sans réponses construites pour la France et l’Europe.

Faire monter le FN pour espérer provoquer un 21 avril à l’envers éliminant l’UMP pour les élections présidentielles de 2017 conduit à ce résultat: la France totalement isolée dans les politiques Européennes.

L’Europe va continuer à avancer face à une France qui recule.

L’UMP du Cher  refuse de regarder le FN et ses idées prendre pied, s’ancrer, se banaliser et monter dans notre pays sans réagir. La droite doit se réformer. Elle doit le faire avec le centre. C’est ensemble, que nous pourrons constituer l’alternative à une gauche qui désespère les Français, et une extrême droite qui prospère sur ce désespoir.

Les militants peuvent compter sur la Fédération du Cher pour soutenir les actions dans les mois futurs permettant de construire un parti qui soit tourné vers ses adhérents et les français pour apporter enfin des réponses durables à leurs attentes.

Mai 20

LES MILITANTS DE L’UMP MOBILISES A BOURGES!

La section UMP de Bourges et de son agglomération poursuit son travail de sensibilisation des citoyens aux enjeux de l’élection européenne du 25 mai 2014.

Cette campagne de proximité animée par Wladimir d’ORMESSON permet de poursuivre la dynamique engagée à travers la campagne des municipales de l’hiver 2014 en accueillant ainsi de nouveaux militants.

Un barnum a ainsi été mis en oeuvre samedi 17 mai après midi place Cujas permettant d’échanger avec des nombreux électeurs et sympathisants.

Des points rencontres sont aussi proposés sur l’ensemble des marchés de Bourges.

L’UMP se fixe pour objectif d’arriver en tête sur la ville de Bourges et sur son agglomération.

Barnum 17 mai 2014

Mai 15

L’UMP DU CHER MOBILISE AUTOUR DE JEAN-FRANCOIS COPE ET BRICE HORTEFEUX

IMG_6466Mardi 14 mai 2014 salle du Moutet à Bourges et devant plus de 500 adhérents et sympathisants de l’UMP du Cher rassemblés autour du Président National de l’UMP Jean-François COPE, BRICE HORTEFEUX a présenté les axes de programme de l’UMP au sein du PPE pour l’élection du Parlement Européen.   Jean-François COPE a rappelé que les français ne doivent pas faire le jeu du Président HOLLANDE qui cherche à faire monter le FRONT NATIONAl à chaque élection pour sauver son avenir personnel en 2017 au détriment de l’avenir des français.L’UMP a gagné les élections municipales et tient à le rappeler au gouvernement et à nos partenaires électoraux pour préparer les prochaines échéances.   Brice HORTEFEUX a présenté dans les détails les points du programme de l’UMP pour l’élection du 25 mai 2014.   L’Union européenne ne doit ni s’élargir indéfiniment ni s’ouvrir à tous vents. Nous voulons : Nous opposer à tout nouvel élargissement européen. Refuser l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Réformer Schengen de fond en comble : Refuser l’immigration subie, réduire le regroupement familial et organiser une immigration choisie. Exclure de Schengen les pays qui ont des frontières passoires. S’opposer à l’entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans Schengen. Expulser dans leur pays, hors Schengen, les délinquants récidivistes et les criminels. Pour créer des emplois en France : plus de convergence fiscale et sociale en Europe Il faut faire de l’Europe et de la France une terre de producteurs et pas seulement un grand marché de consommateurs. Nous voulons : Faciliter l’emploi, en particulier des jeunes, en renforçant le Fonds social européen pour la formation, l’apprentissage, l’entrepreneuriat, la mobilité. Agir pour que la Banque centrale européenne (BCE) soutienne la croissance et l’emploi. Maîtriser les dépenses publiques et la fiscalité à tous les niveaux. Réserver une part des marchés publics aux PME produisant en Europe. Mettre fin à la concurrence déloyale et renforcer la convergence fiscale et sociale. Soutenir une politique agricole commune (PAC) forte, dotée d’un budget ambitieux. Pour plus d’efficacité au service des Français : une Europe à géométrie variable Nous voulons une Europe des solutions, pas une Europe des problèmes : Organiser des coopérations entre différents cercles d’États européens. Renforcer et rééquilibrer le couple franco-allemand qui a été affaibli par François Hollande. Simplifier et réduire les normes européennes. Concentrer l’action de l’Union européenne là où elle est vraiment utile. L’Europe ne doit agir dans un domaine que si elle y est plus efficace qu’un État membre seul. L’Europe ne doit pas intervenir dans les politiques familiales et sur les questions de société. Pour une France plus compétitive : une Europe plus offensive, active et protectrice au coeur de la mondialisation L’Europe ne doit plus être naïve. Nous voulons une Europe ambitieuse et affirmant sa force dans les négociations internationales : Construire de grands projets à l’échelle européenne : une politique industrielle pour faire émerger des champions mondiaux ; une politique énergétique avec un soutien au nucléaire ; une politique de grandes infrastructures pour aménager le territoire européen ; une politique spatiale ; une politique du numérique ; une politique de la recherche. Réserver l’accès à nos marchés publics aux entreprises des pays qui nous ont eux-mêmes ouvert leurs marchés. Imposer la réciprocité dans tous les accords commerciaux et soumettre les importations à des normes éthiques, sanitaires, sociales et environnementales. Mieux mettre en valeur les atouts de la France des Outre-mer. Pour mieux faire entendre la voix de la France : une Europe forte et respectée dans le monde En l’absence de toute initiative de François Hollande, l’Europe reste tragiquement absente de la crise ukrainienne. Nous voulons : Doter l’Europe d’une politique diplomatique et militaire digne de ce nom. Mieux défendre nos valeurs, assurer notre sécurité notamment face aux menaces terroristes. IMG_6437De

Mai 06

LA FORCE MILITANTE DE L’UMP EN CAMPAGNE!

Sous la direction de Wladimir d’ORMESSON, Vice-Président de l’UMP du Cher en charge de Bourges et de son agglomération, les militants UMP sont engagés dans une campagne de proximité sur les marchés et dans les espaces publics pour convaincre les électeurs de l’importance de voter pour les élections au Parlement Européen et d’apporter leurs voix à la liste menée par BRICE HORTEFEUX « Pour la France, agir en Europe » qui défend le principe de la poursuite de la construction renforcée d’une Union Européenne plus offensive, active et protectrice de ses citoyens au coeur de la mondialisation. La fédération est fière de voir l’alchimie prendre entre les nouveaux adhérents issus des élections municipales et les militants séniors issus des anciens partis gaullistes et libéraux.photo

Mai 05

REUNION DE L’UMP DE BOURGES: UNE DYNAMIQUE EN CONSTRUCTION

Les adhérents UMP de Bourges et de son agglomération se sont réunis le 05 mai 2014 autour de Véronique FENOLL, Première-Maire Adjointe de Bourges en présence de Louis COSYNS, Député du Cher et de l’ensemble des élus UMP de Bourges.

Cette réunion a permis à l’ensemble des militants d’avoir connaissance des différentes étapes de la campagne des élections municipales de Bourges et de l’entre deux tours, et de la campagne pour la Présidence de Bourges Plus.

Les échanges ont permis une prise de conscience collective sur la nécessité de bâtir une vie UMP locale plus en liaison avec les militants et sur la nécessité de construire une démarche collective permanente en vu des prochaines échéances électorales.

Malgré l’ensemble de ses difficultés, l’UMP peut s’appuyer sur un nombre d’élus largement supérieur à celui de la précédente mandature.

Louis COSYNS a insisté sur la nécessité pour les élus d’appuyer dans leur totalité Remi POINTERREAU et François PILLET pour les élections sénatoriales.

Les militants vont s’engager massivement en mai dans la campagne des européennes pour construire une réponse européenne à la politique socialiste du Président HOLLANDE.

Louis COSYNS a insisté sur le nihilisme que représente le vote FN pour la France au sein du parlement européen.

photo-11photo-12photo

Mai 05

13 MAI:BRICE HORTEFEUX ET JEAN-FRANCOIS COPE A BOURGES

La Fédération UMP du Cher invite l’ensemble de ses adhérents et sympathisants à venir nombreux assister au grand meeting animé par Jean-François COPE, Président de l’UMP et BRICE HORTEFEUX, Tête de Liste UMP pour l’eurocirconscription Massif Central-Centre pour l’élection du Parlement Européen du 25 mai 2014.

Yves FROMION, Député du Cher, Remi POINTEREAU et François PILLET, Sénateurs du Cher et Louis COSYNS, Président de la Fédération du Cher et candidat sur la liste avec Brice HORTEFEUX animeront le meeting.

MARDI 13 MAI 2014 à 19H

Salle du MOUTET

Echangeur de l’autoroute

18000 Bourges

Mai 03

L’UMP DE BOURGES MOBILISEE POUR LA CAMPAGNE DES ELECTIONS EUROPEENNES

Chers adhérentes et adhérents,

La campagne des Européennes est lancée et nous venons de recevoir à la permanence tous les documents qui nous permettront dans les semaines qui viennent de porter les couleurs de notre famille politique.

Après les élections municipales qui ont, partout en France, consacré l’UMP comme premier parti de France, il nous faut confirmer l’essai. Notre tête de liste, Brice HORTEFEUX, ancien ministre, et Louis COSYNS, président de notre fédération qui représente le Cher sur la liste, ont besoin de notre soutien.

Ce scrutin est essentiel pour l’UMP. Il doit nous permettre d’affirmer haut et fort que nous sommes le seul recours crédible au parti socialiste. C’est aussi pour nous une nouvelle occasion de dénoncer l’impasse dans laquelle le FN souhaite nous conduire en faisant exploser l’Europe. C’est enfin l’occasion de montrer que nous sommes les seuls à vouloir transformer l’Europe pour apporter des solutions concrètes aux problèmes de nos concitoyens.

Nous vous attendons donc nombreux pour faire campagne.

N’hésitez pas à vous signaler à la permanence pour donner vos disponibilités:

02 48 50 61 61 et 06 16 07 25 65, courriel: ump18federation@free.fr) Amitiés militantes,

Wladimir d’Ormesson

Vice-président de l’UMP du Cher en charge de Bourges et de son agglomération

Avr 26

REUNION DE TRAVAIL DE VERONIQUE FENOLL AVEC LES ADHERENTS DE BOURGES

Véronique FENOLL, Premier Maire Adjoint de la ville de Bourges, organise une réunion de travail lundi 05 mai 2014 à 18H30 avec les adhérents UMP de Bourges pour faire un bilan des élections municipales et communautaires et réfléchir ensemble aux perspectives .

RDV: Espace Michel de Bourges.

Avr 26

LOUIS COSYNS: CANDIDAT AUX ELECTIONS EUROPEENNES !

La Fédération UMP du Cher se félicite de la candidature de son Président, Louis COSYNS, sur la liste UMP pour la circonscription électorale Centre-Auvergne-Limousin aux élections du parlement européen du 25 mai 2013.

Louis COSYNS va mettre à disposition de BRICE HORTFEUX, tête de liste UMP, son expérience d’élu local (Maire, Conseiller Général, Président de Pays..) et d’élu national (Député National pendant 10 ans) pour travailler sur les questions agricoles, de ruralité, de réindustrialisation et d’utilisation des fonds européens par nos collectivités et les entreprises.

La Fédération UMP du Cher va organiser durant le mois de mai des actions dans l’ensemble du département pour soutenir nos candidats. Louis COSYNS sera fortement présent dans notre département pour défendre le programme de l’UMP et du PPE pour la mandature 2014-2019.

 

 

 

 

Avr 08

ELECTIONS MUNICIPALES: RENFORCEMENT DE L’UMP DANS LE CHER

La fédération UMP du Cher se félicite des résultats des élections municipales dans le Cher qui ont vu de nombreux municipalités  être remportées par l’UMP associés à l’UDI et aux divers droites.

Ces victoires (Saint Amand Montrond, Aubigny, La Guerche…) récompensent le travail réalisé par les municipalités sortantes et la confiance exprimée par les électeurs sur le projet proposé pour la prochaine mandature 2014-2020.

Ces victoires sont aussi le signe du rejet de la politique nationale du Président HOLLANDE et dans le Cher de la politique menée par l’exécutif socialo-communiste.

Ces victoires municipales devraient assurées en septembre 2014 la victoire de nos deux sénateurs sortants: Remi POINTERREAU et François PILLET.

La fédération UMP du Cher remercie Véronique FENOLL pour son engagement lors des municipales de Bourges et son travail au service de l’Union pour le deuxième tour permettant d’empêcher la victoire d’Irène FELIX et de Jean-Michel GUERINEAU.

L’UMP du Cher se félicite de la victoire du nouveau Maire de Bourges, Pascal BLANC qui a reçu un soutien sans faille de Véronique FENOLL qui menait la liste « Bourges à Coeur » soutenue au premier tour par l’UMP.

 

Jan 16

YVES FROMION: LE PRESIDENT HOLLANDE SUR LA VOIE DE LA SAGESSE?

S’exprimant sur le Pacte de responsabilité, le Président de la République a annoncé mardi la suppression des cotisations familiales (5,4 points représentant 35 milliards d’euros) acquittées par les entreprises à l’horizon 2017.

Le Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE) serait, semble-t-il, « recyclé » dans cette baisse directe de charges.

1. Rappel :

a) La suppression directe de ces cotisations était la solution retenue en février 2012 (TVA sociale) par le Gouvernement FILLON et votée  par l’ancienne majorité :

è  Elle représentait un allègement de charges de l’ordre de 13 milliards d’euros, intégralement financé.

è  Ce n’était qu’une première étape vers la suppression totale des 5,4 points de cotisations patronales familiales.

 

Elle consistait à transférer une partie de ces cotisations (à concurrence de 2,4 SMIC) :

–       à la fois sur le taux normal de TVA (+1,6 point, soit 11 milliards d’euros)

–       et sur les prélèvements sociaux sur le patrimoine (+ 2 points, soit 2 milliards d’euros).

 

b) Cette mesure a été abrogée dès juillet 2012 par l’article 1er du PLFR 2012  voté par la nouvelle majorité, au motif que « son impact sur la compétitivité de l’économie est discutable », ce qui démontrait le degré d’inconscience du Gouvernement sur la situation de nos entreprises :

Suite au rapport Gallois, le Gouvernement a semblé opérer une première prise de conscience fin 2012  avec une mesure indirecte, le CICE, critiquable à la fois :

–       dans ses effets :

  • mesure indirecte passant par le détour d’un crédit d’impôt
  • difficultés de mise en place avec un préfinancement laborieux
  • s’appuie sur la masse salariale pour, in fine, diminuer l’impôt sur les bénéfices
  • remise en cause permanente par les parlementaires de la majorité avec exigence de contreparties
  • absence de lisibilité et d’impact en matière de taux effectif d’imposition

 

 

 

–       et dans ses modalités de financement :

  • augmentation du taux intermédiaire de TVA, qui s’applique à des produits peu délocalisables ou à des secteurs à forte injection de crédits publics
  • alors que nous avions fait le choix d’augmenter le taux normal qui frappe les produits importés (sorte de dévaluation compétitive)

 

2. Le retour à une baisse directe de charges est une bonne chose. Néanmoins, subsistent de graves impasses de financement, jetant le doute sur la crédibilité de cette annonce :

 

–       Premièrement, le CICE lui-même fait l’objet d’un financement partiel. Rappelons que son coût, en régime de croisière, est de l’ordre de 20 milliards d’euros, censés être financés :

  • pour moitié par des économies en dépense (aujourd’hui non identifiées)
  • à hauteur de 6,5 milliards d’euros par la hausse de la TVA (estimée à 5,5 milliards d’euros eu égard aux compromis consentis en LFI)
  • et à hauteur de 3,5 milliards d’euros par la mise en place d’une fiscalité écologique (aujourd’hui embryonnaire, elle ne rapportera que 350 millions d’euros en 2014)

 

–       Deuxièmement, le Gouvernement annonce des économies complémentaires. Mais où ? Quand ? Comment ? Personne ne peut le dire.

–       Enfin, les 50 milliards d’euros de réduction de dépense annoncés mardi par le Président de la République entre 2014 et 2017 (sans jamais, là encore, en préciser le détail) ne peuvent servir de gage à cette mesure. Ils ont pour vocation le respect de nos engagements européens c’est-à-dire la baisse de notre déficit budgétaire à un niveau de 1,2 % PIB.

***

En conclusion, s’il est satisfaisant de voir le Président de la République se rallier à l’idée d’une baisse directe du coût du travail, l’absence totale de financement de cette mesure introduit un doute majeur sur sa mise en œuvre effective


Déc 22

BILAN D’UNE ANNEE 2013 DE GESTION SOCIALISTE

La gestion socialiste des finances de la France en 2013

Y a-t-il eu des économies en 2013 ? NON

Les dépenses réellement exécutées de 2013 vont être supérieures de 2.4 Mds€ʻ1ʼ à celles de 2012 (378,3Mds€ par rapport à 375.9 Mds€).

Citons entre autres dérapages massifs : Immigration irrégulière : Aide Médicale d’Etat +250 M€ ; hébergements d’urgence : +160 M€

Guichets sociaux : Aide Personnalisée au logement +268 M€ ; emplois aidés : +227M€ ; aides diver- ses +65 M€

Opérations militaires extérieures : + 600 M€

Les recettes prévues pour 2013 ont-elles été au rendez-vous ? NON

On observe des moins-values fiscales très préoccupantes : 3.1Mds€ en moins d’impôt sur le revenu 5.6 Mds€ en moins de TVA 3.8 Mds€ en moins d’impôt sur les sociétés

Le déficit a-t-il été tenu ? NON

Il était prévu à 61.5 Mds€ et nous terminons l’année avec un déficit du budget de l’Etat à 72 Mds€ : +10 Mds€ !!

Le déficit public va donc atteindre 4.1% du PIB (3.2% pour l’Etat, 0.2% pour les collectivités et 0.7% pour le Sécurité Sociale) alors que le Gouvernement s’était initialement engagé à le ramener à 3% du PIB fin 2013.

Le besoin de financement public de 2013 s’élèvera donc à plus de 180Mds€ ( 82 Mds€ de déficit pu- blic et 103 Mds€ du capital de la dette arrivant à échéance). C’est le montant le plus élevé de la zone Euro.

Si les socialistes vous souhaitent une Bonne Année 2014…

voilà à quoi vous attendre :

Les hausses d’impôts vont être massives en 2014 avec près de 12 Mds€ de plus pour les ménages :

Déc 22

THIBAULT PRENOIS: RESPONSABLE JEUNES DE LA FEDERATION DU CHER

Un nouveau responsable jeunes à l’UMP du Cher

Je m’appelle Thibault Prenois, j’ai 20 ans, j’étudie en première année de Droit au sein de la faculté de Bour- ges.

A la rentrée 2013, j’ai été nommé Responsable départe-mental des jeunes populaires. A ce titre, je veux personnellement remercier Julien Barbeau, mon prédécesseur, maire de Feux, Louis Cosyns et Franck-Thomas Richard ainsi que l’ensemble du Comité départemental pour la confiance qu’il a su m’accorder. C’est avec tout mon dynamisme que je souhaite me dévouer à mon rôle.

Depuis la victoire de François Hollande, la France va mal. Les socialistes affaiblissent notre Pays. Il est de notre devoir de contrer tous ceux qui agissent ou ont agis pour favoriser cette situation. Qu’en est-il des pro- messes de François Hollande à l’adresse des jeunes ?

Un taux de chômage des moins de 25 ans record, notamment dans le Cher, avec une augmentation de 5% en 2013, des « contrats d’avenir » qui ne sont que des poches de précarité, la réduction des crédits pour l’ap- prentissage. Hollande nous a menti encore plus qu’aux autres…

Nous avons donc besoin d’une Opposition forte, déter- minée et vous pouvez compter sur mon implication. C’est pour cela mes amis, que je vous propose sans plus tarder de me contacter.

Pour ceux qui le peuvent, je vous invite à vous mobiliser avec moi derrière Véronique Fenoll, candidate à la Mairie de Bourges.

Le travail constructif est l’affaire de toutes et de tous.

Bien à vous.

Thibault PRENOIS

Responsable départemental des Jeunes Populaires

Oct 23

YVES FROMION: INQUIETUDES POUR L’INDUSTRIE D’ARMEMENT

La Gauche n’a jamais caché le rejet instinctif que lui ins- pire les questions de Défense alors qu’il s’agit d’une pré- rogative majeure de chaque Etat. C’est en fait le dernier de ses soucis comme le prouve le programme électoral de François Hollande où la Défense figure en dernière position : proposition n°60 !!!

Qu’en est-il réellement des conséquences pour Bourges et pour le Cher de la Loi de Programmation Militaire 2014-2019 actuellement en discussion ?

S’agissant des unités militaires stationnées dans le dé- partement ,il n’y a pas, a priori, d’évolution majeure à attendre si ce n’est une contraction inévitable de moyens et d’effectifs. La perspective de l’implantation d’un esca- dron d’avions RAFALE à Avord est quand à elle repoussée sine die.

La situation est en revanche beaucoup plus préoccupan- te pour nos industries d’armement.

S’agissant de Nexter Systems il n’y a plus de commande nouvelle de pièces d’artillerie. Le nombre de canons CAESAR reste figé à 77 et la tranche de 64 canons sup- plémentaires prévue entre 2015 et 2020 par le précédent Livre Blanc est supprimée.

Le nombre de chars LECLERC étant réduit à 200, le re- nouvellement de leurs canons de 120m/m va se réduire comme peau de chagrin.

Pour résumer, l’Armée française ne passera pas de commandes significatives à la canonnerie de Bourges dont le sort ne dépendra plus que d’hypothétiques marchés a

exportation…comme l’a rappelé le Délégué Général à l’Armement auditionné à l’Assemblée Nationale. La perspective c’est tout simplement la perte pour la France de sa capacité artillerie de gros calibre et la cessation d’activité de la canonnerie.

Pour ce qui est des munitions fabriquées par Nexter mu- nitions à la Chapelle Saint-Ursin, il est clair qu’un risque pèse à moyen terme sur les munitions de gros calibre du fait de la menace pesant aujourd’hui sur la pérennité de la canonnerie, les deux activités allant de paire.

La situation de MBDA n’est guère plus encourageante et les salariés de l’entreprise en ont conscience. La baisse, l’étalement ou le report de commandes induits par la Loi de Programmation Militaire 2014-2019 ont conduit le PDG de l’entreprise MBDA à confirmer devant la Commission de la Défense Nationale une réduction d’effectif dans les sites de production en Région Centre donc à Bourges ! La déflation pourrait atteindre 200 postes si l’export ne supplée pas aux commandes nationales.

Voilà l’exacte réalité des conséquences de la Loi de Pro- grammation Militaire pour le Cher et pour Bourges en soulignant une fois de plus que le Budget de la Défense c’est encore près de 15.000 emplois dans le Cher …

Je renvoie les électeurs de François Hollande à sa pro- messe 60 : « Je maintiendrai une ambition nationale élevée pour notre outil de défense… Je relancerai une politique industrielle de défense ambitieuse… »

Il en va de cette promesse électorale comme des autres : « Le reniement c’est maintenant ! »

Oct 19

22 OCTOBRE 2013:REUNION DES ADHERENTS DE BOURGES

Louis COSYNS, Président de la Fédération UMP du Chef et Yves FROMION, Chargé de Mission Départemental invitent l’ensemble des adhérents UMP de Bourges à venir échanger lors d’une grande réunion militante sur la politique nationale et la construction de nos réponses locales à travers les prochaines élections municipales.

Véronique FENOLL, tête de liste pour Bourges investie par l’UMP, dialoguera avec les adhérents  sur leurs attentes dans le cadre de la construction du projet municipal 2014-2020.

Oct 01

BOURGES: VERONIQUE FENOLL INVESTIE PAR L’UMP

Véronique FENOLL vient de recevoir l’investiture de l’UMP pour les prochaines élections municipales de 2014 à Bourges.

Véronique FENOLL va mener son action avec une volonté affirmée d’unir l’ensemble des femmes et des hommes qui souhaitent travailler au service de Bourges et de ses habitants pour poursuivre son développement engagé par Serge LEPELTIER en 1995 et empêcher l’arrivée d’Irène FELIX et d’une gestion socialiste « hollandaise » qui initieraient un déclassement global  généralisé de Bourges et du Cher.

Sep 29

YVES FROMION:REPAS DE RENTREE AVEC LES MILITANTS

photoYves FROMION, Député du Cher et Secrétaire Départemental de la Fédération UMP du Cher, nouvellement nommé par Jean-François COPE, Président de l’UMP a rappelé lors d’un repas de rentrée avec les militants de la première circonscription du Cher les enjeux  des prochains mois:

– opposition des élus nationaux UMP à la prochaine loi de programmation militaires dont les coupes budgétaires futures vont laisser les usines MBDA et NEXTER de Bourges sans plans de charges avec des risques de licenciement

– opposition à la réforme sur la nomination des membres du Conseil National d’Ethique  par François HOLLANDE

– opposition à l’entrée de plein droit dans l’espace SCHENGEN de la Roumanie et de la Bulgarie  tant que la problématique des ROMS qui font l’objet d’une discrimination dans leurs propres pays de ne sera pas traitée

-opposition à la réforme proposée par le PS de redécoupage des cantons du Cher qui ne respecte pas le cadre de vie des communautés de communes et conduira à voir disparaitre toute possibilité d’alternance au Conseil Général du Cher.

– Volonté affirmée et permanente de l’UMP de travailler et d’aboutir à des listes d’union dans les municipalités pour défaire la gauche. Cette volonté  d’union est la ligne de conduite confiée par l’UMP à Véronique FENOLL.

Sep 09

MERCI!

Louis COSYNS, Président de la Fédération UMP du Cher, remercie les citoyens du Cher qui se sont mobilisés en nombre au delà de l’appartenance à l’UMP pour sauver  financièrement notre mouvement politique, principale force gouvernementale d’opposition, suite à la décision du Conseil Constitutionnel de ne pas valider les comptes de campagne du Président SARKOZY.

Votre soutien, en ce temps de crise économique pour tous, nous rend redevable de la confiance des français pour construire une opposition républicaine proposant une véritable alternance porteuse d’avenir pour notre pays.

Mai 06

MOI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE: BILAN D’UN AN!

La fédération UMP du Cher est hélas au regret de constater la dégradation de la situation économique, sociale et politique de notre pays depuis un an. On ne sort souvent de l’ambiguité qu’à ses dépends. Les militants de l’UMP du Cher vont se mobiliser lors des prochaines échéances électorales pour sortir la France de cet échec.

images

Avr 05

BUDGET DE LA DEFENSE: l’UMP REPOND A L ‘ANGELISME DE YANN GALUT!

Budget de la défense : Yann GALUT rassuré… c’est bien le seul !

 

François HOLLANDE et son gouvernement s’apprêtent à décider les plus importantes coupes que le budget de la Défense ait connues. Dès la campagne présidentielle, l’UMP du Cher avait sonné l’alarme. Les arbitrages en préparation sont toutefois plus graves encore que ce que nous imaginions. Ce sont des dizaines de milliers d’emplois en jeu, et la capacité de notre pays d’assurer sa sécurité et celle de tous les Français.

 

Dans son intervention du 28 mars dernier, le président de la République a cru rassurer en annonçant que le budget de la Défense serait identique en 2013 et en 2014. Ce qu’il ne dit pas c’est que les sommes prévues pour 2013 sont déjà en baisse par rapport à ce que prévoyait la loi de programmation militaire votée par le précédent gouvernement, et que le seul jeu de l’inflation rognera mécaniquement les crédits prévus pour 2014.

 

Par ailleurs, qui peut croire une seconde que les socialistes tiendront cette promesse alors qu’il devront trouver plusieurs milliards d’euros pour financer des créations de postes dans l’Education nationale, en pure perte. Qui peut croire l’actuel gouvernement, qui se montre incapable de tenir les finances publiques de notre pays, l’année 2012 se soldant, pour la première fois depuis trois ans, par un déficit public plus important que prévu ?

 

Ces décisions toucheront douloureusement notre département. Dans le Cher, la Défense c’est 6 000 emplois directs. En tout, ce sont près de 15 000 emplois directs et indirects qui sont menacés. L’ensemble des personnalités politiques de notre département, de Gauche comme de Droite, a exprimé son inquiétude et son incompréhension. Une seule voix manque à l’appel : celle de Yann GALUT, député du Cher et conseiller général de Bourges, qui se dit « rassuré car on a évité le pire ».

 

En préférant défendre la position du président de la République, c’est l’ensemble du département du Cher et la ville de Bourges que Yann GALUT abandonne en rase campagne.

 

L’UMP du Cher condamne l’inconséquence de tels propos et réitère ses plus vives inquiétudes quant à l’avenir d’une industrie vitale pour notre département et nos emplois.

Avr 05

BRUNO LEMAIRE: UNE VOLONTE RADICALE DE REFORMER LA GOUVERNANCE DE LA FRANCE

blm bandeau1

Bruno le MAIRE, Député de l’Eure et Ancien Ministre était dans le Département du Cher le 4 avril 2013.

Accompagné des élus UMP locaux, Bruno le MAIRE  a dans un premier temps visité l’entreprise Monin de Bourges. L’ancien Ministre a poursuivi cette journée en se rendant à la Chambre d’Agriculture du Cher pour y rencontrer les représentants de la FDSEA.

Bruno le Maire était ensuite attendu dans les locaux du Berry Républicain pour y enregistrer l’entretien.

La visite dans le Cher s’est conclue par un meeting à Bourges Salle du Moutet ,devant plus de 350 militants de l’UMP du Cher et une forte présence de nos amis de l’UDI.

BRUNO LEMAIRE a dressé un tableau de la situation économique, sociale et morale de notre pays qui se trouve actuellement dans la même situation de faiblesse de gouvernement que la quatrième république en 1956 et 1957. Il en est de la responsabilité de l’opposition de construire un projet porté sur les valeurs et la vision que nous avons de la France à 20 ans. Nous devons nous ouvrir à plus de catégorie de français en apportant une réponse de redressement juste.

Bruno LEMAIRE prône une révolution démocratique radicale comme première pierre de ce redressement national: limite dans les mandats, démission de la haute fonction publique pour les élus, non cumul des mandats..

Notre mouvement politique se doit d’être le fer de lance de cette révolution démocratique et ne plus sombrer dans le nombrilisme des combats de chefs pour se mettre au travail d’un vrai projet de réformes globales à proposer aux français qui sombrent dans le pessimisme et le risque de réponses populistes du fait des errements et des mensonges de François HOLLANDE et de son gouvernement.

Bruno LEMAIRE a conclu son intervention sous les ovations de l’assistance qui a été très touchée par un discours clair et affirmée sur la situation de notre pays et la nécessaire dure transformation de notre pays et de sa gouvernance pour rester un Etat qui compte dans

lecteur

Mar 30

NOTRE EURODEPUTE JEAN-PIERRE AUDY COMMENTE LES CONTRE VERITES DE FRANCOIS HOLLANDE

Durant son interview télévisée, dont une partie a été consacrée à l’Europe, les parlementaires européens membres de la délégation française du Groupe PPE au Parlement européen ont été stupéfaits que le président de la République persiste dans une série de contre-vérités, sans qu’apparaisse une véritable ambition européenne française.

En ce qui concerne la stabilité financière, François Hollande avait promis de renégocier le traité de stabilité, de coordination et de gouvernance (TSCG) pour finalement le faire ratifier. Au sujet du pacte de croissance qu’il a obtenu lors du Conseil européen de juin 2012, il s’agissait d’une maigre contrepartie lui permettant de sauver la face dans son renoncement sur la ratification du TSCG. Tout ce qui est prévu dans ce pacte était déjà en discussion auprès des instances européennes, depuis longtemps: taxe sur les transactions financières proposée par Nicolas Sarkozy, meilleure mobilisation des fonds européens, meilleure utilisation de la banque européenne d’investissement et emprunt européen pour l’investissement.

L’Union bancaire, dont François Hollande affirme qu’il en est à l’initiative est, en fait, le résultat d’une proposition politique de régulation de la finance mondiale décidée par le G20, sous la présidence de Nicolas Sarkozy en 2011. Toute la suite n’a été que modalités d’applications. Concernant les financements européens sur la PAC et sur les régions, attendons la fin des négociations qui ne font que commencer entre le Parlement européen et les gouvernements des États membres qui pourraient réserver de nombreuses surprises de nature à inquiéter les intérêts français…

« Je regrette la dégradation des relations franco-allemandes et, de manière implicite, sa politisation par François Hollande.» déclare Jean-Pierre Audy, président de la délégation française du Groupe au Parlement européen. Et de poursuivre au sujet de Chypre : « J’ai trouvé scandaleux le 1er plan prévoyant une expropriation partielle de l’épargne bancaire, validé par l’ensemble des ministres des finances de la zone euro, dont Pierre Moscovici, qui n’a jamais été désavoué par le Premier ministre français. Heureusement que les parlementaires chypriotes l’ont rejeté. »

Qu’il s’agisse du Conseil européen dans la nuit du 7 au 8 février 2013, sur le cadre financier pluriannuel de l’Union européenne 2014-2020 ou du Conseil européen des 14 et 15 mars derniers sur l’examen annuel de croissance les députés européens, membres de la délégation française du Groupe PPE, « regrettent le manque de vision et d’ambition européennes du président de la République française, tel qu’il ressort de cette interview télévisée. »

Mar 17

POURSUITE DES ATELIERS DE CONSTRUCTION DE NOS PROPOSITIONS 2014

photo-980La section UMP de l’Agglomération de Bourges a organisé vendredi 15 mars une réunion de synthèses des premiers ateliers organisés au niveau de l’Agglomération pour élaborer notre projet 2014.

Les adhérents ont validé la poursuite de ce travail de construction participatif et collectif.

3 groupes de travail vont poursuivre le travail à travers des ateliers thématiques:

-Habiter à Bourges: les aménagements, les constructions, les rénovations, se déplacer…

-Travailler à Bourges: découvrir, s’installer, faciliter le travail…

-Vivre à Bourges: sport, culture, assos, fêtes, musées…

3 adhérents se sont proposés d’être rapporteur des groupes de travail qui vont se réunir jusqu’au 15 avril.

Les adhérents UMP de l’Agglomération peuvent s’inscrire aux différents ateliers.

N’hésitez pas à contacter la permanence pour participer..

2014 se construit avec les militants et les sympathisants…

 

photo-969

Mar 17

BARNUM MILITANT PLACE DES MARRONNIERS

Une vingtaine d’adhérents de l’UMP de Bourges ont animé un barnum citoyen samedi matin place des marronniers . Autour d’un café, les échanges avec la population ont porté sur la colère des citoyens face à la politique du gouvernement socialiste et de François HOLLANDE qui a ouvertement menti au peuple français pour gagner les élections.

Les habitants nous ont aussi parlé de leurs attentes ce qui permettra d’enrichir nos réflexions pour notre projet 2014.

photo photo

Mar 09

LES MILITANTS AU TRAVAIL POUR CONSTRUIRE DES PROJETS POUR L’AGGLOMERATION DE BOURGES

reu2Depuis jeudi 07 mars, les adhérents des communes de l’Agglomération de Bourges se sont réunis déjà 3 fois à l’Espace Michel de Bourges pour réfléchir à des projets économiques, sociaux, urbanistiques et de développement durable pour les communes et la communauté d’agglomération.

Chaque soir , deux heures d’échanges  et  de propositions très concrètes pour construire notre territoire.

Dans une excellente ambiance constructive, les militants ont pu échanger sur les forces, faiblesses , menaces et opportunités pour notre territoire et nos habitants.

Le travail de réflexion se poursuit lundi 11 mars à 18H sur les thématiques du sport et de la culture.

90 personnes ont déjà participé  à ce travail participatif.

La synthèse de nos travaux se fera vendredi 15 mars à 18H à l’Espace Michel de Bourges.

Venez nombreux pour enrichir notre réflexion et nos propositions!

Ce travail dynamique et anticipateur permettra à notre mouvement politique  d’être un axe fédérateur pour des futures listes aux municipales dans les communes de l’agglomération.

Mar 03

VENEZ PARTICIPER A LA CONSTRUCTION DU PROJET POUR L’AGGLOMERATION DE BOURGES!

Le groupe UMP de l’agglomération de Bourges  invite ses adhérents à participer aux travaux d’élaboration de son  projet pour l’agglomération de Bourges (communes, agglomération, région) . Nous nous retrouverons ainsi Espace Michel de Bourges, 14 rue Michel de Bourges le :

  • Jeudi 7 mars, 18h : Développement durable, urbanisme, sécurité, cadre de vie (salle 1)
  • Vendredi 8 mars, 18h : Emploi, économie, attractivité de Bourges (salle 1)
  • Samedi 9 mars, 15h : Cohésion sociale, Solidarité intergénérationnelle (salle 1)
  • Lundi 11 mars, 18h : Sport, Culture, Patrimoine et tourisme (salle 4)

Vendredi 15 mars, 18h : Synthèse des travaux (salle 4)

 

Ces réunions de réflexion nous serviront de base pour construire nos futures propositions politiques pour les différentes échéances de 2014 et de base de dialogue avec nos partenaires politiques.

L’UMP étant la première force politique militante de l’agglomération, vous pouvez compter sur notre mobilisation pour faire des propositions innovantes, pragmatiques et de rénovations politiques et citoyennes pour redonner espoir et envie à nos concitoyens dans la démocratie de proximité.

Fév 17

L’UMP DE BOURGES AU CONTACT DES QUARTIERS DE NOTRE VILLE

Les adhérents de l’UMP de l’Agglomération de Bourges poursuivent leurs actions citoyennes au contact de la population dans les différents quartiers de Bourges. Ainsi un barnum citoyen était installé samedi 16 février au centre commercial du Val d’Auron pour échanger avec la population sur leurs attentes nationales et locales. Une vingtaine de militants ont animé ce barnum. La fédération enregistre plus de 500 adhérents sur l’Agglomération de Bourges qui participent régulièrement à des manifestations organisées par la section. Ainsi vendredi 15 février, une vingtaine d’adhérents ont participé à une réunion de sensibilisation animée par Bernard CHALON sur le fonctionnement de l’Union Européenne et du Parlement suite au séminaire de formation à Bruxelles  organisé en Décembre par le PPE auquel il avait participé.

Formation, réflexion globale, action locale: voila les trois axes de développement de l’UMP de Bourges pour les prochains mois!

Ce qui pensait que l’UMP était morte en sont pour leurs frais. L’UMP de l’Agglomération invite l’ensemble de ses adhérents à venir participer à des réunions thématiques du 07 au 16 mars à l’Espace Michel de Bourges pour construire ensemble nos propositions pour l’avenir de notre agglomération.

Engagez vous!

IMG_3043

Image

Les 60 ratés de François HOLLANDE

60 ratés

Vidéo

Le passif de François HOLLANDE

Fév 06

Budget 2013 du Conseil Général | Interventions des élus Avenir Pour le Cher

session CG 04 02 13

Elus Avenir Pour le Cher | 04 02 2013

Retrouvez les interventions des élus Avenir Pour le Cher (UMP, UDI et indépendants) lors de l’examen du budget 2013 : ici.

Image

Dites OUI au TGV



 

Fév 02

INSCRIVEZ VOUS AUX GROUPES DE TRAVAIL DE L’UMP POUR ELABORER ENSEMBLE NOTRE PROJET POUR L’AGGLOMERATION DE BOURGES

Chers adhérentes et adhérents,

L’année 2013 est désormais bien entamée. Nous avons vécu un moment convivial et amical à la Chancellerie lors de notre Galette. Nous pouvons maintenant préparer sereinement les prochaines élections municipales, à Bourges et dans toutes les communes de l’agglomération. Nous n’avons qu’un objectif : la victoire. Nous ferons tout pour que les conditions de cette victoire soient réunies : l’unité de la droite et du centre, et faire de l’UMP le moteur de l’union. Vous pouvez compter sur vos élus, Véronique Fenoll, Nathalie Bonnefoy, Jacques Fleury, Eric Meseguer, Thierry Poisle, Franck Thomas-Richard et moi-même, pour que notre mouvement occupe la place centrale qui lui revient.

Pour cela nous poursuivons notre travail de terrain. Notre prochain barnum se tiendra :

Samedi 16 février 2013, de 10h à 12h

Esplanade du Val d’Auron (en face de la mairie annexe)

Je vous rappelle également que nous allons réunir des groupes de travail pour élaborer un projet de l’UMP pour l’agglomération de Bourges. Si vous souhaitez y participer, ou si vous avez déjà des idées qui vous tiennent à cœur pour notre agglomération, n’hésitez pas à nous faire signe. Vous pouvez également demander à participer à nos formations Informatique et Internet, en nous faisant signe à la permanence (02.48.50.61.61) ou par e-mail à ump18federation@free.fr.

 

Amitiés militantes,

 

Wladimir d’Ormesson

Vice-président de l’UMP du Cher

en charge de Bourges et de son agglomération

Fév 02

SAMEDI 09 FEVRIER 2013: LE PRESIDENT DE L’UNI A LA RENCONTRE DES MILITANTS POPULAIRES

Nous avons le plaisir de vous inviter à une rencontre avec :

Olivier VIAL

président de l’UNI, la droite universitaire

Nous parlerons ensemble d’engagement politique, de la mobilisation contre la Gauche et de la reconquête des territoires !

Rendez-vous le SAMEDI 9 FEVRIER à 11h

à la permanence de l’UMP du Cher, 11 rue Séraucourt

Nous vous attendons nombreux !

Leslie VAGNE                                                      Jullien BARBEAU                                                      Wladimir d’ORMESSON

UNI Bourges                                                  Jeunes POP du Cher                                                      Jeunes Actifs du Cher

 

RSVP : 06 88 21 88 64 ou ump18federation@free.fr

Jan 28

RENCONTRE AMICALE AVEC YVES FROMION A AUBIGNY SAMEDI 09 FEVRIER 2013

Yves FROMION, Député du Cher invite l’ensemble des adhérents et sympathisants UMP de la première circonscription à participer à une rencontre amicale et politique :

 

Samedi 09 février 2013 à 15H

aux Terrasses de Nère

Route da la Chapelotte à Aubigny

Inscription par téléphone : 02 48 50 61 61, soit par Mail :ump18federation@free.fr, soit en passant à la permanence 11 rue de Séraucourt à Bourges

Jan 27

FORTE MOBILISATION POUR LA GALETTE DE L’UMP DE L’AGGLOMERATION DE BOURGES

Devant une centaine de militants de l’agglomération de Bourges, Wladimir d’ORMSSON a souligné  l’excellente santé des adhésions à notre mouvement politique sur l’agglomération de Bourges avec plus de 500 adhésions en 2012 (augmentation de 30%) et une augmentation importante du taux de réadhésion. Cette dynamique va nous servir de base de travail à travers nos barnums et nos groupes de réflexion pour structurer nos actions dans les prochains mois. Véronique FENOLL a lancé un appel à la mobilisation.

Louis COSYNS s’est félicité de voir notre mouvement être le premier parti du Cher ce qui nous donne une force militante pour structurer des victoires politiques dans de nombreuses communes rurales du Cher et préparer ainsi la reconquête du Sénat et du Conseil général qui se perd en dépenses sociales sans mettre en oeuvre une dynamique favorable à la création d’emplois et de nouvelles filières économiques.

Louis COSYNS constate que nous n’entendons plus le Conseil Général se plaindre d’un manque de financement depuis l’élection de F HOLLANDE. L’impopularité du Président HOLLANDE est à la hauteur des mensonges qui lui ont permis sa victoire électorale en 2012.

Yves FROMION, Député du Cher, apporte son soutien à l’intervention au Mali et son plus vif soutien à nos armées mais constate que la position dogmatique du Président avec ses partenaires européens au cours des premiers mois de sa mandature a conduit à un isolement de la France dans cette intervention nécessaire.

Yves FROMION a constaté une très grande morosité à Berlin lors de la célébration du traité de l’Elysée. Pour Bourges, les coupes futures dans le budget de l’armement par le gouvernement socialiste, incite Yves FROMION à encourager les entreprises du Cher à poursuivre leur diversification pour réduire leur dépendance du secteur de l’armement qui va voir réduire ses investissements sous le gouvernement socialiste.photo-924 photo-959

Jan 23

UNE GALETTE TRES MILITANTE A SAINT-AMAND-MONTROND!

Les adhérents de la troisième circonscription se sont réunis samedi 12 janvier, salle des Carmes à Saint-Amand Montrond, pour partager la galette des rois en compagnie du Secrétaire départemental, Franck Thomas-Richard, du Secrétaire départemental adjoint, Daniel Aupetit, du Délégué de circonscription, Jean-Luc Bailly et de notre Trésorière Josette Csorgeigalette Ump SAM 021.

La manifestation était aimablement accueillie par Thierry Vinçon, maire de Saint-Amand.

Quatre-vingt personnes étaient présentes à cette occasion.

Après un point de Thierry Vinçon sur la manifestation contre la fermeture des urgences médicales dans sa ville, Franck Thomas-Richard a brocardé la politique de santé socialiste et placé nos nouveaux dirigeants face à leurs responsabilités. Les décisions prises aujourd’hui, ainsi que les conséquences qui en découlent, ne dépendent plus de Nicolas Sarkozy, mais de François Hollande, de ses ministres et des députés de gauche qui soutiennent le gouvernement et nous saurons le leur rappeler.

Un point a été fait sur les effectifs de la troisième circonscription qui, fin 2012, ont dépassé les 500 adhérents à jour de cotisation. Malgré les péripéties de l’élection pour la présidence de notre mouvement, de nombreuses nouvelles adhésions ont été enregistrées en toute fin d’année et se poursuivent en 2013.

Le courage et l’implication des Délégués cantonaux mais aussi celui de l’ensemble de nos adhérents, ont été salués.

Cela ne peut présager que d’une excellente année 2013 pour l’UMP !

Jan 22

SIGNEZ LA PETITION POUR FAIRE RECULER L’ARS!

Apportez votre soutien à la défense des urgences de l’hôpital de Saint-Amand-Montrond:

 

Jan 22

REMY POINTEREAU INTERPELLE MARISOL TOURAINE POUR DEFENDRE L’HOPITAL DE SAINT-AMAND

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

mardi 15 janvier 2013

 

Suppression de la garde et des permanences chirurgicales à Saint Amand :

le sénateur POINTEREAU interpelle la Ministre de la Santé Marisol TOURAINE, auditionnée aujourd’hui au Sénat sur la désertification médicale, rappelant l’engagement pris par le Président de la République de garantir à tous l’accès aux soins d’urgence en moins de trente minutes


La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol TOURAINE était auditionnée aujourd’hui par la Commission de l’Aménagement du territoire et du développement durable, à l’invitation du groupe de travail sur la présence médicale sur le territoire auquel appartient Rémy POINTEREAU.

Le sénateur a rappelé que la région Centre était reconnue comme l’une des premières régions touchées par la désertification médicale, tout particulièrement le Cher, la ministre admettant même que la région Centre était maintenant la première des régions sous dotées.

Il a rappelé l’engagement qu’avait pris le Président de la République pendant la campagne présidentielle de garantir l’accès aux soins urgents en moins de trente minutes à tous les Français, engagement réaffirmé par la Ministre dans le plan qu’elle a présenté en décembre dernier.

Dans ce contexte il a relayé l’inquiétude des populations du saint-amandois, ajoutée à l’incompréhension des professionnels de santé concernés, nombreux à le saisir à la suite de l’annonce de la fermeture des urgences chirurgicales les nuits et les week-ends à Saint Amand.  

La Ministre a indiqué que la décision était suspendue le temps d’une concertation ouverte au niveau de l’ARS pour une durée de six mois, sans préciser ce qui avait motivé la fermeture.

Le sénateur a écrit au directeur de l’ARS pour connaître ces motivations, qui permettront de mieux comprendre la nature de la concertation engagée, en vue d’un maintien définitif des urgences chirugicales à Saint Amand.

 

*

Jan 22

LA FEDERATION DU CHER APPELLE SES ELUS A SOUTENIR LA MOTION EN FAVEUR DE LA DEFENSE DES URGENCES DE SAINT-AMAND: CLIQUER SUR « FAITES RECULER L’ARS » SUR FACEBOOK

Motion de l’Association des Maires du Cher sur les services d’urgence chirurgicales dans le saint amandois :

Dans le cadre de la mise en place du Schéma régional de l’organisation des soins de  l’Agence Régionale de Santé, applicable au 1er janvier 2013, les médecins urgentistes de la Clinique des Grainetières à Saint Amand Montrond ne pourront plus prendre de garde la nuit et les week-ends pour les urgences chirurgicales, l’ARS souhaitant concentrer ces services d’urgence sur Bourges.

Une dérogation de six mois a certes été accordée par le Ministère de la Santé, mais ne règle en rien de façon pérenne la situation de ces urgences dans l’établissement saint amandois.

Aujourd’hui, c’est la clinique de Saint Amand qui est sous les feux de l’actualité, en préconisant le transfert de ses urgences chirurgicales à Bourges, alors que tout le monde s’accorde à dire que ces mêmes urgences berruyères, n’arrivent pas à assumer correctement leur rôle, étant manifestement sous dimensionnées et déjà largement saturées, surtout les week-ends.

A ce rythme là, on s’attaquera demain aux établissements de santé de Vierzon, et le Centre Hospitalier de Bourges n’arrivera pas plus à subvenir à la demande de son propre bassin de vie : l’offre de santé sera alors en péril dans le Cher…..

L’Association des Maires du Cher s’insurge contre cette logique de « regroupement » à outrance, qui se met en place aux mépris de la santé des citoyens du Cher et de leur droit légitime à l’accès aux soins, et ce d’autant plus que le candidat et désormais Président de la République, M. Hollande, avait pris comme engagement de campagne que tout citoyen ne devait pas avoir des soins urgentistes à plus de 30 minutes de son domicile…..

L’Association des Maires du Cher demande donc à l’ARS et son Ministère de tutelle d’être extrêmement vigilants face à cette situation préoccupante pour les habitants du Cher.

Notre Association  invite en conséquence les élus du Cher à s’associer à cette motion en leur demandant de faire délibérer leurs conseils municipaux dans les semaines à venir pour s’opposer avec force à cette logique irrationnelle de regroupement.

Le Président de l’Association des Maires du Cher

Rémy POINTEREAU

Jan 14

THIERRY VINCON AU COEUR DU COMBAT POUR DEFENDRE LES URGENCES A SAINT-AMAND!

Discours Thierry VINÇON pour la défense du Pôle de Santé

 

Merci Peuple du Cœur de France d’avoir répondu à notre appel, le mien, celui de notre député et celui des 800 professionnels du Pôle de santé de Saint-Amand-Montrond.

Je salue le soutien de tous les élus présents ou représentés par leurs adjoints et conseillers municipaux.

 

Vous êtes tous en danger de mort !

 

Une logique administrative expéditive et incohérente veut ignorer un pôle de santé compétitif, mis en place de manière courageuse et innovante en 1998, avec l’aide de l’Etat, et celle de chirurgiens et d’élus courageux.

 

Quelle logique : celle de faire de fausses économies qui nous coûteront 5 fois plus chères. C’est vous qui payez donc à vous de décider !

 

Quelle logique : celle d’ignorer la vie de 60.000 personnes avec pour conséquence de déstabiliser l’hôpital de Bourges ?


Quelle logique : celle de refuser le droit au secours d'une population en niant ses talents alors que l'on manque déjà de médecins libéraux !
Ils veulent économiser 30 opérations et 500 urgences chirurgicales, ils feront 30 morts parmi nous !

J’accuse cette logique d’ignorer le monde rural et de nous considérer comme des citoyens de seconde zone ! Les ruraux que nous sommes, habitants des communes de moins de 30.000 habitants, représentent 74 % de la population française. Nous ignorer, c’est ignorer les 3/4 de la France ! 

 

Aucune logique ne peut étouffer un peuple !


Nous exigeons l’autorisation permanente des permanences chirurgicales pour le pôle de santé de Saint-Amand-Montrond, car cela fonctionne ICI depuis plus de dix ans, et comme c’est le cas aussi à Vendôme et dans toute l’Auvergne !


L'urgence n'a pas d'heure, c'est 24h/24 et 365 jours par an !

 

L’ensemble des élus a besoin de votre mobilisation pendant cette période de 6 mois et de votre confiance à l’égard du pôle de santé !

Je mets en garde ceux qui instillent l’esprit de division et contribuent à nous affaiblir ! Sachons aussi les combattre par notre unité !!

 

J’appelle à l’union de toutes et de tous ! 

 

N’hésitez pas à regarder ce reportage qui vous montrera  la mobilisation de plus de 1500 personnes pour défendre un service public de santé permanent pour le sud du Cher

http://centre.france3.fr/2013/01/12/manifestation-contre-la-fermeture-des-urgences-de-st-amand-montrond-18-179421.html

 

Consultez la page sur FACE BOOK: FAITES RECULER L’ARS!

 

Ensemble nous pouvons gagner ce combat vital pour le Cher!

Jan 13

LES MILITANTS UMP DE BOURGES A LA RENCONTRE DES HABITANTS DU PRADO

Les militants et élus UMP de Bourges étaient sur la passerelle du Prado samedi 12 janvier 2013 pour échanger avec les habitants sur leurs préoccupations locales et nationales. Les échanges constructifs vont nous servir pour construire le  travail des élus UMP au sein de la municipalité de Bourges et préparer les propositions de notre mouvement pour les prochaines échéances municipales en partenariat avec les autres composantes de l’équipe municipale sortante.

L’UMP de Bourges Plus va poursuivre en 2013 son cycle de barnums au sein des différents quartiers de Bourges en apportant une attache particulière aux quartiers populaires.

photo-921

Jan 09

VOEUX DE LOUIS COSYNS, PRESIDENT DE LA FEDERATION DU CHER

Cher(e) ami (e),

 

Au nom de la Fédération UMP du Cher, je vous souhaite une année 2013 qui vous apporte la santé et la douceur d’une vie familiale heureuse et une pleine réussite dans toutes  vos actions que vous entreprenez, à la fois pour vos proches et pour vous-même.

L’année 2012 a été difficile pour notre famille politique. Les élections Présidentielles et législatives en sont le témoignage avec en toile de fond, une crise interne de l’UMP.

L’année 2013 sera à n’en point douter l’année de la sérénité retrouvée dont notre mouvement a tant besoin. Ce sera également une année de réflexion et d’opposition à la politique menée par les socialistes, au gouvernement, en région centre et au conseil général.

Forte de ses  valeurs, l’équipe départementale poursuivra dans la convivialité à mettre en œuvre les débats et les échanges nécessaires à la préparation des futures échéances électorales.

Avec Franck Thomas Richard, Wladimir d’Ormesson,  Daniel Aupetit et tous les délégués de circonscription, nous sommes clairement décidés à porter un projet politique sérieux et responsable pour l’avenir de nos territoires.

La reconquête passe par l’engagement de chacun de nous.

Je compte sur vous.

Louis COSYNS

Président de la fédération UMP du Cher

Déc 30

DEBAT CITOYEN A SANCOINS

A l’instigation de Philippe MONNET, délégué cantonal de Sancoins et en collaboration avec Jean-Luc BAILLY, délégué de la troisième circonscription, s’est tenu  à Sancoins, le vendredi 21 décembre, un débat sur le thème « des dangers de l’égalitarisme ».

Un public nombreux a pu participer à l’événement en présence de Franck THOMAS-RICHARD, Secrétaire départemental ainsi qu’avec l’amicale présence de Rodolphe PERROT, membre actif de Vierzon et ex-délégué de la seconde circonscription.

Cette soirée s’inscrivait dans la politique d’expression directe des adhérents de l’UMP et fait suite à un premier débat organisé à Bourges, il y a quelques semaines, sur « la défense de l’identité culturelle française ».

Au cours de la soirée, les participants ont évoqué le sujet de l’éducation, avec la politique de suppression des notes chiffrées, celle du redoublement et plus généralement, le nivellement par le bas qui règne au sein de l’éducation nationale. L’aspect sociétal a également été abordé avec le projet de loi du « mariage pour tous » et de ses corollaires (adoption et procréation médicalement assistée) ainsi que celui du droit de vote des étrangers.

Sur le plan fiscal, les mesures  prises par le gouvernement, au nom de la réduction des inégalités, mettent en réalité en œuvre une politique profondément injuste et ce qui est plus grave, totalement contre-productive.

Les participants au débat ont également souhaité exprimer leur malaise sur la crise interne consécutive à l’élection du président de notre mouvement et une partie d’entre eux s’est vigoureusement prononcée pour l’arrivée de « sang neuf » à la tête de l’UMP lors des élections de l’automne prochain. Cette élection ne pourra avoir lieu sans une réforme des statuts du parti à laquelle tous les adhérents peuvent participer en envoyant par écrit leurs suggestions  au bureau national. Il est rappelé ici que les statuts sont disponible sur le site national de l’UMP (u-m-p.org, rubrique « notre parti », organisation, télécharger les statuts) ou en vous adressant à vos délégués de circonscription.

De prochains débats seront organisés dans les mois qui viennent dans les autres cantons de la circonscription et les adhérents peuvent s’ils le souhaitent, faire des propositions pour en choisir les thèmes.

Déc 30

VOEUX DE FRANCK THOMAS-RICHARD

Nous avons accueilli avec une grande satisfaction la fin de la « guerre des chefs » et l’accord entre les deux candidats qui même s’il est arrivé un peu tard, doit être salué par tous.

L’UMP retrouve enfin son rôle qui est celui de premier opposant au parti socialiste.

Cet accord va dans le sens de la réunion que nous avions organisé le 08 décembre où nous avions exigé l’annulation du vote et la nécessité de revoter.

Je vous invite donc à être de nouveau très présents pour les semaines à venir et pour s’opposer de la manière la plus ferme aux différentes décisions gouvernementales qui amènent notre pays qu’à la perte.

Nous assistons actuellement en effet à une véritable entreprise de démolition dans tous les domaines : social, économique, sociétal et familial…

Je vous invite donc à vous associer et à participer très largement à la manifestation du dimanche 13 janvier, manifestation pour tous contre le projet de mariage gay proposé par le gouvernement.

Une organisation a été mise en place (lamanifpourtous18@gmail.com), merci de nous contacter via ce mail ou de vous inscrire pour le déplacement en car (coût 20€) auprès de Mme Anne Charlotte RIMAUD, organisatrice (06.62.84.77.19) ou M. Jackie MAZER (06.16.07.25.65).

Vous recevrez par ailleurs un courrier spécifique pour les différentes réunions concernant les cérémonies de vœux : St Amand 12 janvier prochain, Vierzon 14 janvier, Bourges 26 janvier.

En vous remerciant encore de rester très mobilisé et en vous souhaitant de ma part et de la part du Président Louis COSYNS un Joyeux Noël et nos meilleurs vœux, recevez mes sentiments les plus amicaux.

 

 

M. THOMAS-RICHARD Franck

Secrétaire Départemental UMP 18

Déc 24

GALETTE DE LA 3 EME CIRCONSCRIPTION: 12 JANVIER 2013 A SAINT-AMAND

Jean-Luc BAILLY, Secrétaire de la 3 ème circonscription de l’UMP et l’ensemble des dirigeants de la Fédération invitent les adhérents à partager la galette de l’amitié et échanger sur la réponse locale, départementale et nationale de notre mouvement au gouvernement socialiste.

 

Samedi 12 janvier à 17H

Salle des Carmes à saint Amand Montrond

Déc 24

12 JANVIER 2013: BARNUM DE L’UMP AU PRADO

Les militants de Bourges Plus de l’UMP seront à la rencontre des habitants de notre agglomération samedi 12 janvier 2013  de 9H30 à 12H au Prado sur la passerelle du Leclerc.

Venez dialoguer sur des problématiques nationales et locales!

Déc 24

VENEZ NOMBREUX A LA GALETTE DE L ‘UMP DE BOURGES

Après des semaines difficiles de crise au sein de l’équipe dirigeante de notre Mouvement, la voix des adhérents a fini par être entendue. Notre président, Jean-François Copé, et François Fillon se sont mis d’accord pour l’organisation d’un nouveau vote au mois de septembre prochain, et qu’une direction collégiale s’installe au mois de janvier. Alors sera dissout le groupe dissident de parlementaires UMP à l’Assemblée nationale.

Nous pouvons désormais nous concentrer sur les deux tâches qui méritent toute notre attention et notre énergie : 1. l’opposition aux politiques conduites par la Gauche au gouvernement, en région et au conseil général ; 2. la préparation des prochaines élections municipales. Pour lancer ces chantiers sur de bons rails, nous vous proposons de nous retrouver autour d’une galette le :

Samedi 26 janvier 2013, à 17h

Salle des Fêtes de la Chancellerie

Rue Louise Michel à Bourges

Nous ferons ensemble le point sur l’organisation de notre Mouvement, et sur l’ensemble des actions que nous allons mener au premier semestre 2013.

Déc 21

LA MOTION ADOPTEE A L UNANIMITE PAR LES ADHERENTS DU CHER EN ASSEMBLEE GENERALE

Fédération UMP du Cher                                                           Bourges le 13 décembre 2012

 

 

Chères adhérentes, chers adhérents,

 

La fédération du Cher a réuni en assemblée ses adhérents samedi 8 décembre pour évoquer la crise que traverse notre Mouvement depuis le 18 novembre dernier.

 

L’objet de cette réunion était de vous donner la parole afin que vous nous donniez votre sentiment sur cette crise et de débattre des voies et moyens qui permettraient d’en sortir. Plus d’une centaine d’entre vous ont répondu présent malgré des conditions climatiques qui rendaient la circulation malaisée, et l’approche des fêtes de Noël.

Nous tenons à vous dire la grande qualité de nos échanges, qui sont demeurés très constructifs et cordiaux. Je tiens également à vous dire que l’unité de notre Mouvement est ce qui tenait le plus au cœur des militants qui se sont exprimés. Vous trouverez la synthèse de nos débats dans le texte de la motion qui accompagne ce courrier et qui a été adopté à l’unanimité des adhérents présents (moins une abstention). Il a également trouvé l’accord de nos parlementaires, Rémy Pointereau et Yves Fromion.

 

Au nom de la fédération UMP du Cher, nous espérons que ce texte contribuera à une sortie de crise dans les plus brefs délais et que nous pourrons au plus vite trouver le chemin d’une opposition ferme et sereine à la Gauche.

 

 

 

Louis Cosyns                                        Franck Thomas-Richard

Déc 01

SAMEDI 08 DECEMBRE:REUNION EXTRAORDINAIRE DES ADHERENTS DU CHER

Face aux évènements graves et au spectacle lamentable  qui se déroulent  depuis le 18 novembre dans notre parti, la fédération du Cher a décidé de réagir en organisant une réunion extraordianire:

Samedi 08 décembre à 10H -Salle du temps libre à Trouy

Le salut doit venir de la base. Il serait temps que les militants soient écoutés afin de remettre le parti sur le droit chemin.

Nous débattrons d’un projet de motion à adresser à notre siège.

 

Nov 20

FEDERATION DU CHER: RESULTATS DES VOTES POUR LES MOTIONS ET LA CHARTE

Les 757 adhérents de la Fédération qui se sont exprimés dimanche ont exprimés le vote suivant pour les motions:

-France Moderne et Humaniste: 11,49%

– La boite à idées: 10,55%

– La Droite Populaire: 8,93%

– La Droite Forte: 30,54%

– Le Gaullisme: 13,67%

– Ne souhaitant pas voter pour une motion: 4,46%

Vote favorable à la Charte des Valeurs de l’UMP: 97,5%

 

Nov 18

FEDERATION DU CHER: RESULTAT DU VOTE POUR LA PRESIDENCE DE L UMP

Les résultats du vote dans les 4 bureaux de vote du Cher pour la Présidence de l’UMP  sont les suivants:

– AUBIGNY: 69 COPE, 28 FILLON

– SAINT AMAND: 81 COPE, 79 FILLON

-VIERZON: 49 COPE, 38 FILLON

-BOURGES: 250 COPE, 165 FILLON

Soit 449  voix pour COPE (59,15%) et 310 voix pour FILLON (40,85%) exprimés par les adhérents de la Fédération du Cher.

Nov 10

ELECTIONS DU 18 NOVEMBRE: MODE D’EMPLOI DANS LE CHER

Les adhérents de la Fédération du Cher sont appelés à venir s’exprimer dimanche 18 novembre de 9H à 18 dans les 4 bureaux de vote organisés dans les circonscriptions:

Aubigny sur Nere (Maison des Associations): cantons d’Argent,Vailly, Aubigny, Lere, La Chapelle d’Angillon, Sancerre

Vierzon (Permanence UMP): cantons de F-Graçay, Lury, Mehun, Vierzon 1 et 2

Sain-Amand-Montrond (Maison des Associations): cantons de Charenton, Chateaumeillant, Le Chatelet, Dun, Lignieres, saint-amand-Montrond, Sancoins, Saulzay

Bourges (Permanence UMP): autres cantons du Cher

Pour toutes informations sur le déroulement du vote, consultez le site http://www.u-m-p.org/congres-de-lump

Nov 01

LE GROUPE UMP DE L ‘AGGLOMERATION DE BOURGES POURSUIT SON ACTION DE SENSIBILISATION CITOYENNE

Samedi 27 octobre 2012, une vingtaine de militants UMP de  l’agglomération de Bourges sont allés à la rencontre des citoyens lors de leur barnum mensuel de la place Cujas. L’UMP est présent chaque semaine sur les marchés de Bourges. Nous avons poursuivi notre travail de mobilisation en faisant signer la pétition nationale contre le droit de vote aux étrangers. Nous voyons que notre mobilisation est payante car le gouvernement socialiste recule sur cette mesure démagogique. L’UMP de Bourges est très fière de voir de nouveaux adhérents prendre des responsabilités et s’engager.  Une nouvelle génération se prépare à servir la démocratie.

Oct 31

LES MILITANTS DE LA 3 EME CIRCONSCRIPTION MOBILISES SUR LES FUTURS COMBATS ELECTORAUX!

Une centaine d’adhérents de la troisième circonscription se sont réunis autour de leurs élus et cadres, samedi 27 octobre dans la salle des fêtes d’Orval. Les objectifs de cette soirée étaient d’apporter un éclairage sur l’organisation des prochaines élections internes de notre mouvement. Il a d’ailleurs été distribué à cette fin des exemplaires papier des différentes motions  et cela spécifiquement à destination de nos adhérents n’ayant pas d’accès Internet. Il a dans un second temps été question du maillage cantonal, puisque grâce à l’implication militante d’hommes et de femmes courageux et volontaires, nous disposons aujourd’hui de représentants locaux dans chacun de nos 15 cantons. L’accent a ensuite été mis sur l’importance d’une préparation concertée au sein de notre mouvement afin de préparer efficacement les élections municipales de 2014, en vue de la reconquête du Sénat. La réunion s’est terminée autour du pot de l’amitié. Nous remercions pour leur présence,  les délégués cantonaux de la circonscription, Pascal AUPY, Conseiller général de Charenton, Thierry VINC†ON, maire de Saint-Amand, Rémy POINTEREAU, Sénateur du Cher, Franck THOMAS-RICHARD, Secrétaire départemental et Louis COSYNS, président de la Fédération du Cher. Remerciements particuliers pour sa présence à Patrick TROMPAULT, Conseiller général de Saint-Amand et Maire d’Orval.

Fidèlement et amicalement.   Jean-Luc BAILLY Délégué de la 3 ème circonscription du Cher

Oct 09

LES GRANDS PERDANTS DU BUDGET SOCIALISTE

100% des Français paieront plus d’impôts en 2013. Les retraités, les indépendants, les entrepreneurs, les PME et les familles seront particulièrement frappés.

  • Les retraités : ils seront mis à contribution dès cette année par une taxe de 0,15% qui sera doublée à 0,30% à partir de 2014 pour un coût de 700 millions d’euros.
  • Les indépendants : les artisans, les commerçants et les professions libérales paieront chaque année 1,3 milliard de plus.
  • Les entrepreneurs : qui prendra le risque de mettre toutes ses économies pour créer une start-up en sachant que si elle marche l’État prélèvera plus de la moitié des gains.
  • Les PME : le gouvernement tente de faire croire que l’augmentation d’impôts de 10 milliards € sur les entreprises sera supportée uniquement par « les grands groupes ». Mais il oublie de dire que ces entreprises répercuteront ce coût supplémentaire sur leurs fournisseurs, leurs sous-traitants et prestataires de service qui sont des PME !
  • Les familles : entre l’abaissement du plafond du quotient familial, la suppression de la déclaration au forfait pour les emplois à domicile, les familles nombreuses seront pénalisées.

Oct 07

L’UMP MOBILISEE POUR SENSIBILISER LA POPULATION SUR LES CONSEQUENCES DU DROIT DE VOTE AUX ETRANGERS

Les militants de la section de l’Agglomération de Bourges et Yves FROMION, Député du Cher étaient présents sur le marché de la Halle de Bourges samedi 06 octobre 2012 pour sensibiliser les citoyens aux risques de rupture avec la tradition d’intégration républicaine que représente le projet socialiste de Droit de Vote des Etrangers.  Le contact avec la population nous indique un rejet massif de ce projet qui est contre productif pour l’intégration des étrangers à l’histoire commune de la France.

Sep 30

La section UMP de l’Agglomération sur le terrain

Samedi 29 septembre, une trentaine d’adhérents de l’UMP de l’Agglomération de Bourges ont participé à un barnum citoyen place Cujas.

Cette rencontre nous  a permis de mobiliser sur la pétition contre le projet de Droit de Vote des Etrangers aux élections locales du Gouvernement Socialiste.

Ce rendez vous Place Cujas va devenir mensuel face au succès rencontré. Les militants ont montré leur volonté de poursuivre l’action en organisant des groupes de réflexion sur des problématiques alliant le national et le local (Réforme de l’Etat et adaptation locale des services publics de l’Etat, Sécurité, …).

La mobilisation va se poursuivre par une présence régulière sur les marchés de l’agglomération et des actions de sensibilisation dans les quartiers.

Pour s’engager, les adhérents  peuvent contacter Wladimir d’ORMESSON, Vice-Président de la Fédération UMP du Cher en charge de l’Agglomération de Bourges: wdormesson@yahoo.fr

Sep 18

Venez rencontrer les militants de l’UMP

Chers adhérentsComme nous vous l’avons annoncé lors de la réunion de rentrée de notre fédération, l’UMP va être de plus en plus active et visible sur l’agglomération de BougesPour cela, nous vous donnons rendez-vous sous notre barnum le samedi 29 septembre prochain, à partir de 15h, place Cujas.Nous vous y attendons nombreux pour porter haut les couleurs de notre mouvement.

Nous avons également besoin de vous pour faire vivre l’UMP sur  Bourges et son agglomération. N’hésitez pas à nous informer par mail , umpbourges@gmail.com,  ce que vous souhaitez entreprendre comme action au sein de l’UMP (présence sur des barnums ou marchés, tractage, cafés politiques, rencontre chez l’habitant, porte à porte, groupe de réflexion locale…)

Au nom de la fédération, je vous remercie  pour votre engagement, votre soutien, et me réjouis de vous retrouver très prochainement

Wladimir d’Ormesson
Vice-président de l’UMP du Cher en charge de Bourges et de son agglomération

Juil 29

GAZ DE SCHISTE: UN RECUL DU GOUVERNEMENT SOCIALISTE DANS LA DEFENSE DE NOTRE ENVIRONNEMENT?

Alors que le Groupe UMP est à l’origine de l’interdiction de la fracturation hydraulique pour l’exploitation et l’exploration des gaz et huiles de schiste, le Gouvernement Ayrault semble vouloir ouvrir à nouveau le dossier.

Delphine BATHO « travaille en collaboration avec le Ministre du redressement productif, qui est aussi concerné, et l’Assemblée nationale devra se pencher sur la question » (Audition devant la Commission des affaires économiques, 11 juillet 2012).

La collaboration interministérielle s’annonce difficile…..

–       Delphine BATHO est persuadée que l’interdiction (prévue par la loi JACOB du 13 juillet 2011) « est incontournable du fait des conséquences environnementales catastrophiques de la fracturation hydraulique – conséquences avérées et incontestables. » (Audition devant la Commission des affaires économiques, 11 juillet 2012)

 

–       Député, Arnaud MONTEBOURG dénonçait également sur son blog  « des risques écologiques démesurés » et affirmait que « l’indépendance énergétique ne doit pas se faire au prix de catastrophes environnementales ».

–       Mais devenu Ministre du redressement productif, Arnaud MONTEBOURG souhaite « regarder » à nouveau le dossier (AFP 13 juillet), soucieux de notre souveraineté énergétique. Cette question « sera abordée lors de la conférence environnementale qui se tiendra à l’automne prochain » (Audition devant la Commission des affaires économiques, 18 juillet 2012)

Nicole BRICQ a dû quitter le Ministère de l’Ecologie au bout d’un mois. Combien de temps Delphine BATHO tiendra-t-elle ?

 

Pour mémoire :

–       La loi JACOB du 13 juillet 2011, que le groupe SRC a rejetée, interdit explicitement le recours à la fracturation hydraulique, seule technique possible pour l’exploitation des gaz de schiste.

–       Le Gouvernement doit remettre chaque année un rapport au Parlement sur l’évolution des techniques d’exploration et d’exploitation et la connaissance du sous-sol français, sur les expérimentations réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public et sur les travaux de commission nationale d’orientation, de suivi et d’évaluation créée par la loi.

–       Cette commission est composée d’un député et d’un sénateur, de représentants de l’État, des collectivités territoriales, des associations, des salariés et des employeurs des entreprises concernées.

Mai 20

AYRAULT 1 où le gouvernement de l’Etat par l’Etat

La photo du gouvernement AYRAULT  est belle, avec une parité homme femme parfaitement respectée. De nouveaux ministères ont éclos pour des missions que l’Etat laissait jusqu’alors aux individus.

L’Etat PS s’installe et s’assure en bon socialiste d’avoir un ministre pour toutes les questions de la vie de Français. En ce sens, notre France s’approche dangereusement de feu l’URSS.

Mais en regardant d’encore plus près, la composition du gouvernement, on s’aperçoit très vite que les ministres ont une caractéristique commune : Ils sont souvent d’anciens fonctionnaires notamment enseignants.

Peu d’entre eux connaissent le monde de l’entreprise. Peu d’entre eux ont connu l’insécurité du marché de l’emploi. Peu d’entre eux ont eu à connaitre les fin de mois difficile. Et ces gens prétendent représenter la France. La France est elle déjà un pays communiste où chaque emploi est fourni par l’Etat.

Ce qui attend donc l’ouvrier, le petit artisan, l’agriculteur, le salarié du privé c’est encore plus d’état, plus de dépenses et donc plus d impôts. Ces gens qui nous gouvernent sont les fruits d’un système qui les a protégé. L’entreprise va donc souffrir. A l’heure, où il faudrait mettre le cap sur l’export, il n’y a plus de ministre à temps plein en charge du dossier.

Voter PS, c’est cautionner cela. C’est choisir que votre entreprise qui vous apporte un salaire, une dignité n’existe plus dans le monde politique. Voter PS, c’est choisir de faire payer aux salariés du privé toutes les folies d’un état PS avec à sa tête des ministres sans expérience du monde de l’entreprise. Voter PS, c’est accroître encore le coût du travail et le repli de l’entreprise française et c’est donc accroître le chômage.

Vous qui êtes salariés, vous qui êtes retraités, vous qui êtes chômeurs, la CGT-PS vous ment. Elle ne défend que les intérêts de l’état et de ses obligés fonctionnaires.

Voter UMP, c’est croire en la France et en ses entreprises. Voter UMP, c’est choisir des politiques orientés vers le développement économiques durables (pas celui fondé sur la dépense publique). Voter UMP, c’est pérenniser nos emplois et ceux de nos enfants.

En Juin, choisissez la France. Choisissez les candidats de l’UMP.

Mai 16

La classe moyenne va payer le programme de François Hollande

De Laurent Wauquiez
Objet : Le programme de François Hollande équivaut à un matraquage fiscal des classes moyennes

Le programme de François Hollande, c’est une facture envoyée aux classes moyennes.

François Hollande a annoncé vouloir augmenter de 12 milliards d’euros les impôts sur les ménages. C’est déjà une somme considérable. Or, les mesures concernant les ménages les plus aisés ne rapporteront que 3 milliards d’euros. Qui paiera la différence, si ce n’est les classes moyennes ?
S’agissant de ses autres propositions, François Hollande omet soigneusement de préciser aux classes moyennes le montant de la facture qui leur sera adressée : quid du rapprochement de l’impôt sur le revenu et de la CSG ? De la fiscalisation de l’assurance-vie ? De combien l’instauration d’un tarif progressif sur l’eau et l’électricité va-t-il diminuer leur pouvoir d’achat à la fin du mois ?

La suppression des niches fiscales, qui bénéficient largement aux classes moyennes serait un coup de butoir sans précédent pour ces dernières François Hollande répète inlassablement qu’il souhaite s’attaquer aux niches fiscales pour les particuliers. Ce serait un coup de boutoir sur les familles de classes moyennes, qui en bénéficient largement. Qu’il assume donc la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires, qui équivaut à une perte annuelle moyenne de 450 euros pour un salarié gagnant 1500 euros par mois.

C’est près de 9 millions de familles qui seraient perdantes. Qu’il assume aussi de raboter la
défiscalisation de l’emploi à domicile qui a créé 500 000 emplois, qui a permis d’améliorer le
quotidien de nombreuses personnes âgées et de faciliter la conciliation entre vie professionnelle et vie
familiale pour de nombreux ménages. Qu’il assume encore de mettre à mal la défiscalisation des
sommes versées au titre de la participation, de l’intéressement ou de l’épargne salariale qui bénéficie à
12 millions de salariés, ou encore le prêt à taux zéro !

Les classes moyennes ont été au cœur de la préoccupation de notre majorité.

Ne lui en déplaise, notre majorité a plus agi en faveur des classes moyennes que tous ceux qui
l’ont précédé depuis vingt ans, en témoignent les thèmes centraux de la revalorisation du travail,
de l’accession à la propriété pour tous, de la relance de l’ascenseur social. Depuis 2007, une série
de mesures actives est venue concrétiser ces engagements en faveur des classes moyennes :
exonération fiscale et sociale des heures supplémentaires, développement de la participation et de
l’intéressement, service minimum dans les transports et à l’école, aide à l’accès à la propriété,
relèvement du plafond de ressources pour les prêts d’accession sociale, mise en place d’une aide à
l’accompagnement pour les élèves en difficulté, revalorisation des bourses étudiantes, réforme de la
formation professionnelle, priorité accordée à l’alternance.
La gauche se trompe de combat, car l’affaiblissement des classes moyennes revient à pénaliser la
France toute entière. Miser sur les classes moyennes, c’est redonner un moteur à notre pays et
emmener l’ensemble des Français dans une dynamique positive. Je n’ai aucun doute là-dessus : il
n’y aura pas de sortie de crise sans sortie de crise pour les classes moyennes.

Mai 14

La gestion Made In PS : Les maisons des solidarités

A la page 17 du  numéro 36 du mois de Mai Juin de Cher Magazine, nous pouvons lire cela.

 

Cet encart résume à lui tout seul ce qu’est la gestion socialiste à base de prospectives, de comités théodules, de diagnostics, de réunions diverses… qui conduisent à la fin à plus d’impôts pour ceux qui travaillent et créent des richesses.

La France de Hollande, elle est dans cet article. Un ensemble de réflexions pour cacher le courage et l’inaction. Et quand on bouge, c’est pour créer encore et encore des emplois de médiation sociale. Autant de pansements sur des jambes de bois.

Il est encore temps de choisir aujourd’hui la France plutôt que choisir demain la Fronde.

 

Mai 12

L’espoir, c’est la Droite.

Les Jeunes de moins de 25 ans ont choisi la droite républicaine au second tour !!! Pourquoi ?

Parce que l’UMP incarne une espérance crédible. Une espérance fondée sur le redressement par l’effort collectif. L’UMP a toujours défendu que la richesse commune est le fruit de l’effort de chacun pour la créer.

Est ce avec 60000 profs que notre jeunesse va s’en sortir mieux ?

Est ce en niant la nécessité d’une réforme des retraites en 2008 que l’on rassure la jeunesse ?

Est ce en augmentant les impôts que l’on rend le travail possible en France ?

Est ce en niant la nécessité de réduire la dépense publique que l’on trace une voie vers le futur ?

 

Avec Hollande, les Français ont choisi : Plus de fonctionnaires et Moins d’ouvriers.

Réveillez leur conscience pour les législatives ?

Mai 04

Fiers d’être de droite…

Ce Jeudi 3 Mars, le comité de soutien de Nicolas SARKOZY a tenu une ultime réunion de campagne. L’ensemble des forces de notre majorité était présente avec les présidents départementaux du Nouveau Centre, du Parti Radical et de l’UMP.

Un seul mot d’ordre a retenu l’attention de tous les participants : l’unité et la mobilisation face à ce qui pourrait être une vague rouge sur la France.

Dans les derniers moments de cette campagne, nous voyons enfin les maques tomber. Le programme de M HOLLANDE se délite chaque jour une peu plus, face à une réalité méconnue. Dimanche, le choix de nos concitoyens se fera entre la France immobile de M HOLLANDE et la France FORTE de M SARKOZY, le choix entre la facilité et l’effort.

Une victoire de M HOLLANDE serait catastrophique pour notre département avec notamment :

  • 450 emplois perdus dans l’armement
  • Une réduction drastique des commandes aux entreprises de défense pour payer les 60000 personnels de l’éducation nationale. A terme, cette décision conduira à des réductions de personnel.
  • La fin de la ligne TGV POCL et toutes les conséquences sur l’emploi de demain
  • La remise en cause des centrales nucléaires dont celle de Belleville sur Loire

La liste est longue et certainement, M HOLLANDE adepte des effets de manche et de l’enfumage permanent va t il encore allonger le chemin de croix de notre département ?

La vérité, c’est que M HOLLANDE multiplie les combines, les coups, et même les coups bas pour cacher son absence de stature. Il n’est pas taillé pour le poste. D’ailleurs, face à Nicolas SARKOZY, il avait peur. Il était agressif. Il a tout fait pour esquiver le débat.

D’ailleurs, dans son parti, ils sont nombreux à avoir dénoncé les excès de son programme, le manque de crédibilité financière pour ces projets et finalement son incapacité à agir. Il  a fait taire les MIGAUD et CAHUZAC dans le silence le plus complaisant des médias.

Dimanche, chacun aura dans sa main, le choix de sanctionner ou de construire. Pour nous PATRIOTES FIERS DES VALEURS DE LA DROITE, il ne peut y avoir qu’un choix pour continuer à changer la France, c’est NICOLAS SARKOZY. 

 

Mai 03

Rose sur Rouge et rien ne bouge

François Hollande va devoir composer avec une majorité encore plus plurielle qu’avant…. Et surement qu’il devra céder une minorité de blocage pour ces partenaires.

Pour les Verts,  resteront ils dans le cercle de leurs aspirations : l’écologie et le développement durable ? Ne seront ils pas  tentés d’en faire l’alpha et l’oméga de leur action ? Peut être même, demanderont ils de ne pas réduire le chômage, car le travailleur pollue avec sa voiture pour rejoindre son entreprise ?

Pour les Rouges, ne rêvons pas !!! Ils vont mettre à sac la France. Ils ont tout intérêt au chaos. D’ailleurs , ils en espère l’imminence pour que vive la révolution citoyenne…

Bref HOLLANDE avec un pareil équipage, a tout intérêt de cultiver l’art du mouvement immobile.

Rose sur Rouge et rien ne bouge !!!

Et c’est la France qui trinque.

Mai 02

Le Travail à l’honneur au Trocadéro

Nicolas SARKOZY défend ceux qui travaille, ceux qui chaque matin prennent le chemin de leur usine, de leur bureau, ceux qui prennent la route, prennent le train, ou leur vélo. Ce mardi 1er mai, Nicolas SARKOZY a choisi de rassembler au TROCADERO, ceux qui soutiennent la valeur du travail et de l’effort.

L’UMP du Cher avait réuni une centaine de militant.

Mai 02

Nicolas Sarkozy a besoin de vous. Venez soutenir votre candidat.

Tags : Jeudi 3 mai 2012 à 19 heures Réunion de soutien à Nicolas SARKOZY UMP Nouveau Centre Parti Radical :

Salle du Moutet à Bourges, Échangeur A71, Rue Aristide Auxenfants

 

Avr 24

Les comptes fantastiques du candidat socialiste

François Hollande promet zéro déficit en 2017. Mais encore une fois c’est de la poudre qu’il jette aux yeux des Français.

Déjà 2017 c’est loin et chaque année qui passe créé des milliards d’euros de dette nouvelle. Mais le plus grave n’est pas là. Car le candidat socialiste ment en proposant de revenir à l’équilibre.

Comment y parviendra-t-il avec la centaine de milliards d’euro de dépenses supplémentaires qu’il promet:
– 15 milliards pour créer 60 000 poste dans l’éducation nationale,
– 50 milliards pour l’allocation d’autonomie pour les jeunes,
– les 150 000 emplois jeunes,
– 40 milliards d’euros pour les contrat de génération
Comment y parviendra t il quand il ne propose pas le moindre début de proposition d’économie?

Comment y parviendra t il alors que la saignée fiscale qu’il envisage ne rapportera qu’un quarantaine de milliards d’euros pris aux classes moyennes déjà exsangues ?

Il l’admet lui même en avouant que le taux des prélèvements obligatoires sera inférieur à celui de la dépense publique. (infographie extraite de son programme)

 

François Hollande pense que les Français sont des enfants qui croient toujours aux tours de magie. Il leur prépare pourtant des lendemains qui déchantent…

Avr 24

Une baisse continue de la délinquance grâce à Nicolas Sarkozy

Avr 23

Sans Dette, la France sera plus forte.

Nicolas SARKOZY est le seul qui puisse continuer à le redressement entrepris. Il est le seule à proposer des solutions concrètes pour que la dépense publique soit maitrisée.


Avr 22

« J’ai besoin de vous »

Nicolas SARKOZY a besoin de vous.

D’ici le 6 mai, vous qui croyez en une FRANCE FORTE, devenez acteur de la victoire.

Chaque canton, chaque commune, chaque quartier, chaque rue, chaque habitant doit savoir ce que Nicolas SARKOZY propose pour lui. Nous avons besoin de vous pour afficher, tracter, boiter, convaincre vos voisins, vos amis, vos proches…

Vous qui soutenez Nicolas Sarkozy, vous êtes les ambassadeurs de la FRANCE FORTE.

Vous pouvez nous joindre sur : LECHERAVECSARKO@GMAIL.COM ou au 02 48 50 61 61 .

Avr 22

Comité de soutien à Nicolas Sarkozy


La Gauche a fait de l’anti-sarkozisme, son unique argument de campagne. Est ce avec ce genre de solutions que la France sera forte pour affronter les changements d’un monde en pleine recomposition ?

Nicolas SARKOZY a besoin de chacun d’entre nous pour la victoire et continuer son action réformatrice, la seule voie pour redonner à chacun la dignité d’un travail et d’une place dans la société.

Ils ont déjà choisi de soutenir Nicolas SARKOZY :

Louis COSYNS, député du Cher, maire de Dun sur Auron

Yves FROMION, député du Cher, maire d’Aubigny sur Nère

Remy POINTEREAU, sénateur du Cher, maire de Lazenay

Thierry VINÇON, maire de St Amand Montrond

Aymar de GERMAY, maire de Marmagne

Franck THOMAS RICHARD, conseiller général du Cher, conseiller régional de la région Centre,

Laurence RENIER, conseillère régional de la région Centre, adjointe au maire d’Aubigny-sur-Nère,

Pascal AUPY, Conseiller Général du Cher, Maire de Charenton du Cher,

Véronique FENOLL, adjointe au maire de Bourges,

Michel AUTISSIER, Conseiller Général du Cher, adjoint au maire d’Aubigny-sur-Nère

Thierry de MONTBEL, Conseiller Général du Cher, Maire de CLEMONT

Jean-Claude MORIN, Conseiller Général du Cher, Maire d’HENRICHEMONT,

Danièle MONNET, adjointe au maire de Bourges,

Pascal BLANC, adjoint au maire Bourges,

Philippe BENSAC, adjoint au maire de Bourges,

Nathalie BONNEFOY, adjointe au maire de Bourges,

Danièle MONET, Maire adjoint de Bourges,

Maria CRESPEL, candidate aux élections législatives dans la 2e circonscription du Cher,

Jacques NICOLAS, maire de Préveranges,

Didier VANDEPORTA, maire de Bruère-Allichamps,

Florence BARCHASZ, Conseillère municipale de Bourges, candidate suppléante dans la 3 ème circonscription du Cher,

Wladimir d’ORMESSON, Conseiller municipal de Bourges,

Eric MESEGUER, Conseiller municipal de Bourges,

Nicolas HENAULT, Conseiller municipal de Bourges,

Les membres de la société civile :

Docteur Olivier MICHEL, Daniel AUPETIT, BADOUX Joel, Jean-Pierre COSTA, Michèle COSTA, Patrick BONGRAND, Sylvie OLIVIER, Jackie MAZER, Emmanuel RIOTTE, Guy CHERTIER, Josette CSORGEI, Jean-Luc BAILLY, Dominique THOMAS, Ahmed HAMEL, Françoise MAZER, Thierry MERLIN, Jean-Louis PORTIER, Docteur Philippe de BONNEVAL, Roland CHAMIOT, Nicole CHAMIOT, Elyane BECK (…)

Vous souhaitez  soutenir Nicolas SARKOZY et participer à la campagne. Le comité départemental de soutien à la candidature vous accueille. Vous pouvez nous retourner ce bulletin d’adhésion.

Comité de soutien NS 2012

Vous pouvez nous l’adresser par mail à l’adresse :  lecheravecsarko@gmail.com.

Avr 15

Les bénéfices de l’action de Nicolas Sarkozy pour le Cher

La France avance, notre pays change et se modernise. Qu’en est-il près chez vous ?

-29%, c’est le chiffre de la baisse de la délinquance globale depuis 2002 dans votre département

En 2011, grâce à l’action ferme et déterminée de Nicolas Sarkozy, la délinquance au niveau national a baissé pour la 9ème année consécutive, alors qu’elle avait explosé de +17,8% entre 1997 et 2002.

Dans le Cher, la délinquance a ainsi baissé de 29% depuis 2002 et les atteintes aux biens ont même baissé de 35,1%, alors qu’elles avaient respectivement augmenté de 27,9% et de 30,2% entre 1997 et 2002  (source ONDRP-Cartocrime – Chiffres 1997-2011).

Plus de 4 millions d’euros de soutien de l’Etat pour 9 pôles d’excellence rurale

Les pôles d’excellence rurale sont des projets favorisant le développement des territoires ruraux qui reçoivent à ce titre un financement de la part de l’État.

Il en existe 9 dans le département :

– A Argent-sur-Sauldre, un projet de développement de l’offre touristique sur le Nord du département du Cher en matière notamment de tourisme vert. Le projet se base sur deux axes fondamentaux : une Voie Verte réalisée du Nord au Sud sur le futur déferrement de la liaison entre Sully-sur-Loire et Aubigny-sur-Nère et une Voie Bleue transversale créée sur les 26 kilomètres du canal de la Sauldre. Il comporte trois autres opérations : le renforcement de l’offre d’hébergement « nature » aux touristes (camping et hébergements insolites), la mise en valeur les richesses naturelles, historiques, culturelles et littéraires du territoire, le développement des activités de randonnée équestre

– Dans le Cœur de France, un projet de valorisation du savoir-faire local (artisans d’art en matière de joaillerie, de céramique, de maroquinerie, de tonnellerie, de ferronnerie d’art, de taille de pierre, de haute couture, d’ébénisterie et d’imprimerie) pour répondre aux contraintes actuelles de production et de commercialisation dans une logique de fédération des acteurs de la filière

– A Henrichemont, la création d’un pôle en Génie Alimentaire, lieu unique destiné à permettre aux différents partenaires du secteur agro-alimentaire du département du Cher de travailler ensemble à faire émerger et développer de nouveaux produits et processus innovants. A cette plate-forme d’innovation s’ajoutent une pépinière et un hôtel d’entreprises pour accueillir des entreprises créées ou en devenir

– Pour développer la complémentarité des équipements de la filière élevage et de les moderniser, un projet de soutien à 3 équipements structurants majeurs du territoire que sont le marché au Cadran de Châteaumeillant, le marché des Grivelles à Sancoins et l’abattoir Berry Bocage à Saint-Amand-Montrond

– A Saint-Amand-Montrond, un pôle d’excellence de la bijouterie pour pérenniser le secteur en s’appuyant notamment sur la formation locale, la diffusion des dernières technologies, le travail en réseau, la création et le développement de la Cité de l’Or

– Dans le Pays de Vierzon, un projet d’attractivité du territoire pour l’économie et l’habitat, en créant notamment des activités nouvelles et de nouveaux emplois

– A Sancoins, un projet de développement de la filière bois-énergie, en réalisant des investissements concourant à la fourniture de combustibles (plaquettes, bûches), en aménageant des aires de stockage et en construisant des chaufferies à usage collectif

– La création d’un centre de formation aux techniques évoluées d’usinage mécanique, pour conforter le pôle de production mécanique d’Aubigny-sur-Nère

71,5 millions d’euros injectés par le Plan de Relance dans la région pour les infrastructures et le logement

Au plus fort de la crise, Nicolas Sarkozy a décidé de relancer fortement l’investissement public afin de soutenir des secteurs majeurs de l’économie, limiter la récession et préserver l’emploi.

Dans le Centre, 71,5  millions d’euros ont été engagés pour réaliser de nombreux travaux au plus près de chez vous, parmi lesquels :

– 550 000 euros pour moderniser La Poste à Saint-Amand-Montrond et à Bourges

– 4,2 millions d’euros pour l’électrification de la ligne ferroviaire Bourges-Saincaize

– 500 000 euros pour l’opération « A ciel ouvert » à la station radioastronomique de Nançay (investissement dans des équipements scientifiques pour pérenniser la station)

– 175 000 euros pour la maison de santé pluridisciplinaire à Avord

– Les exemples sont encore nombreux près de vous comme dans tout le pays (source data.gouv.fr)

3 déplacements de Nicolas Sarkozy près de chez vous depuis 2007

C’est en particulier à Bourges que Nicolas Sarkozy a lancé le 13 juin 2008 le Plan Soins Palliatifs 2008-2012. Grâce à ce Plan, la quasi-totalité des CHU de France dispose désormais d’une unité de soins palliatifs. Au total, on compte désormais plus de 6 000 lits de soins palliatifs, soit plus de 2 000 lits supplémentaires par rapport à 2007. Le Plan a également permis de diffuser la « culture palliative » auprès des professionnels de santé.

Le 1er février 2011, Nicolas Sarkozy a rencontré à Saint-Amand-Montrond les maires du département du Cher, après avoir visité l’entreprise Avignon-Ceramic de Bruère-Allichamps (qui fabrique notamment de la vaisselle, mais également des pièces d’A380 et de Rafale, et bénéficie du pôle d’excellence rurale de valorisation du savoir-faire du Cœur de France, voir plus haut). Nicolas Sarkozy a présenté son action menée en faveur des territoires ruraux :http://www.lafranceforte.fr/bilan/territoires

Le 15 décembre 2011, Nicolas Sarkozy s’est rendu à Bourges pour rendre hommage à la policière Anne Pavageau, tuée dans l’exercice de ses fonctions par un déséquilibré à la préfecture. Il a rendu hommage aux fonctionnaires qui assurent chaque jour notre sécurité au péril de leur vie. A titre posthume, Anne Pavageau a été promue Lieutenant de police et nommée dans l’ordre de la légion d’honneur.

390 millions d’euros engagés pour la rénovation urbaine

Le Plan National de Rénovation Urbaine (PNRU), c’est 12 milliards d’euros de subventions sur 10 ans pour améliorer le lieu de vie de 4 millions d’habitants dans 500 quartiers populaires. Il mobilise 45 000 emplois dans les travaux publics sur ses chantiers. D’ores et déjà, les résultats sont visibles.

Dans le Cher, 390 millions d’euros ont été mobilisés pour la rénovation urbaine : 354 millions d’euros pour le quartier Nord de Bourges, et 36 millions d’euros pour les quartiers Henri Sellier et Colombier à Vierzon.

Des quartiers rénovés à Vierzon grâce au Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés

Lancé par Nicolas Sarkozy en 2009, le programme national de rénovation des quartiers anciens dégradés (PNRQAD), complète le PNRU en luttant contre l’habitat indigne en mobilisant 380 millions d’euros sur 3 ans pour générer 1,5 milliard d’euros de travaux pour améliorer les logements dégradés.
A Vierzon, la rénovation concerne le centre-ville, qui comprend d’anciennes friches industrielles et une opération d’aménagement des années 70.

Déjà  224 millions d’euros d’investissements d’avenir dans votre région

Pour que la France puisse sortir plus forte de la crise, Nicolas Sarkozy a lancé en 2009 un grand programme d’investissements d’avenir. Doté de 35 milliards d’euros au niveau national, ce programme permet de financer les projets qui créeront la croissance et les emplois de demain.

Dans la région Centre, 224 millions d’euros ont déjà été engagés pour les investissements d’avenir.  A Bourges, le projet INNOVENT-E pour soutenir le développement et la création de PME-PMI innovantes à l’export a reçu 5,5 millions d’euros.

 x2 : Le nombre d’entreprises créées a doublé entre 2008 et 2010 dans le Cher

Dans le seul département du Cher, plus de 8 200 entreprises ont été créées depuis 2007. 2 2 167 entreprises ont été créées en 2010, alors que moins de 700 entreprises seulement étaient créées chaque année en moyenne entre 1997 et 2002. Ces bons résultats s’expliquent notamment par le succès du statut de l’autoentrepreneur, créé par Nicolas Sarkozy et qui offre un cadre social et fiscal avantageux à ceux qui choisissent d’entreprendre. 3 632 autoentreprises ont ainsi été créées dans le Cher en 3 ans.

La FRANCE FORTE dans le Cher, c’est aussi…

– Déjà 136,9 millions d’euros engagés par le plan Hôpital pour réaliser 398,1 millions d’euros de travaux de modernisation des hôpitaux de la région (par exemple 11,1 millions d’euros pour l’extension de l’hôpital Jacques Cœur de Bourges)

– 1 maison pour l’accompagnement et l’intégration des malades d’Alzheimer (MAIA) à Vierzon, 1 plateforme d’accompagnement et de répit à Bourges et 4 consultations mémoire ouvertes dans le département  grâce au Plan Alzheimer lancé par Nicolas Sarkozy

– +46%  d’exploitations pratiquant l’agriculture biologique en 3 ans dans le département

–   10 509  bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Avec le RSA, la reprise d’une activité devient réellement plus avantageuse que le maintien dans les revenus de l’assistance (20% de revenu en plus en moyenne)

– Déjà 13 maisons de santé pluridisciplinaires dans la région, et 26 autres en projet

– 2 386  bénéficiaires du minimum vieillesse et  5 109  bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé qui auront vu leurs prestations revalorisées de 25% en 5 ans

– 5 guichets uniques Pôle Emploi, issus de la fusion entre l’ANPE et les Assedic, qui accompagnent et indemnisent plus efficacement les demandeurs d’emploi

– Un établissement public d’insertion de la Défense (EPIDE) : situé à Osmoy, il offre une 2e chance à 120 jeunes en difficulté scolaire, qui n’ont ni qualification ni emploi

– Dans le Centre, déjà 10 bourses médicales attribuées à des étudiants en médecine en contrepartie de leur installation dans une zone où l’on manque de médecins

Avr 15

Une baisse historique du deficit public signe de notre gestion courageuse et responsable

La crédibilité de la France est un bien précieux qui nous permet de nous financer à des taux raisonnables sur les marchés et de respecter nos engagements européens.

1) La maîtrise du déficit public : une obligation de résultat remplie, n’en déplaise à François Hollande !

Le déficit public 2011 de la France s’est établi à 5,2 % du PIB pour l’année 2011. L’objectif que nous avions fixé et sur lequel nous nous étions engagés, c’était 5,7 % du PIB. Il faut savoir que François Hollande avait raillé à l’époque l’objectif de 5,7% du PIB de déficit public pour 2011. Le voilà désavoué par les faits !

2) La maîtrise du déficit public ne doit rien au hasard : c’est le résultat de l’action déterminée et rigoureuse de Nicolas Sarkozy

Dans le contexte inédit depuis les années 30 de graves crises successives, cette réduction du déficit n’a malheureusement pu se faire grâce à une forte croissance. Il a fallu porter des réformes structurelles pour baisser nos dépenses. Toutes les réformes que François Hollande veut précisément supprimer !

3) Avec François Hollande, la parole de la France serait déconsidérée et notre dette exploserait

François Hollande nous explique que le retour à l’équilibre ne pourra se faire qu’en 2017 alors que nous nous sommes engagés pour 2016. Nicolas Sarkozy, lui, respectera évidemment l’objectif que la France a pris devant ses partenaires (le déficit 0 en 2016) et continuera de mettre en œuvre les réformes structurelles dont la France a besoin.

Avr 14

Quand on y réfléchit, c’est Sarkozy !

Avr 08

Le financement du retour à l’équilibre budgétaire et du projet de Nicolas Sarkozy

Le chiffrage qui a été fait part d’abord d’un principe simple : la France doit honorer son engagement de revenir à l’équilibre budgétaire en 2016. Reculer d’un an le retour à l’équilibre comme le souhaite François HOLLANDE, c’est 35 Md€ de dette en plus, et une remise en cause de la parole de la France. Et en plus de l’effort à faire pour retour à l’équilibre, il faut ajouter le coût des mesures annoncées pendant la campagne. C’est bien l’ensemble qu’il faut chiffrer et financer pour que la France sorte enfin de 38 années ininterrompues de déficit public. On ne peut pas, comme François HOLLANDE, chiffrer ce qui nous arrange et passer sous silence le déficit actuel.

Le chiffrage part d’un second principe : être précis. Il faut dire la vérité sur ce qui doit être fait, et non pas se cacher derrière des pétitions de principe. Quand François HOLLANDE dit qu’il « maîtrisera la dépense publique », il ne dit rien, tout simplement parce qu’il n’a jamais expliqué où il ferait ses économies et qu’il refuse toutes celles faites depuis 2007 (retraites, RGPP, 1 sur 2 etc.). Il a dit hier qu’il demanderait au Premier Président de la Cour des Comptes d’identifier les économies à faire. Mais ce travail, Didier MIGAUD l’a déjà fait (Cf. Rapport de la Cour 2012), et il a par exemple dit que les retraites devaient être gelées. Est-ce que François HOLLANDE le reprend à son compte ? Il a dit qu’il fallait continuer le 1 sur 2 et la RGPP et ouvrir le sujet des collectivités territoriales. Est-ce que François HOLLANDE va le faire ?

Respecter la parole de la France, mettre fin à 38 ans de déficit, dire la vérité, être précis, voilà les principes de Nicolas SARKOZY en matière de financement de son projet. Le discours de vérité, il est de notre côté, le plan caché, il est chez François HOLLANDE.

I – Sur les 115 md€ nécessaires pour honorer l’engagement de la France de revenir à l’équilibre en 2016, nous en avons déjà sécurisé 71 md€. Il reste 44 Md€ d’effort à documenter, avant de parler du financement des mesures de la campagne.

Le Gouvernement avait annoncé en novembre dernier un effort de 115 Md€ pour revenir à l’équilibre en 2016 : 75 Md€ sur les dépenses et 40 Md€ sur les recettes. En ce qui concerne les recettes, nous avons voté, sur ces 40 Md€, 32 Md€. Ce chiffre est incontestable, car toutes les mesures ont été examinées et votées par la majorité parlementaire. En ce qui concerne les dépenses, sur 75 Md€, 39 Md€ sont déjà sécurisés grâce aux réformes votées et engagées (réforme des retraites, RGPP, 1 sur 2, économies réalisées sur l’assurance-maladie jusqu’à 2012, etc.). Là encore, ce chiffrage est incontestable et un tableau détaillé a été remis aux journalistes et mis en ligne sur le site Internet de la campagne. Ces économies sont garanties, sauf pour les candidats qui, contrairement à Nicolas SARKOZY, remettent en cause les réformes faites depuis 5 ans (retraites, loi sur l’hôpital, RGPP, non remplacement d’un départ à la retraite sur deux dans la Fonction Publique d’Etat etc.).

Il reste donc à documenter 44 Md€ pour revenir à l’équilibre.

II – Les annonces faites depuis l’entrée en campagne représentent un coût de 9,5 Md€.

Les propositions faites par Nicolas SARKOZY représentent : 5,5 Md€ de moindres recettes  (allègements de charges sur les bas salaires, exonération de charges séniors, etc.) et 4 Md€ de dépenses nouvelles : (réforme de la dépendance, création de 200 000 solution de garde supplémentaires, construction de 20 000 places de prison, PNRU 2 etc.).

III – Pour respecter la parole de la France de revenir à l’équilibre budgétaire en 2016 et financer les mesures annoncées pendant la campagne, il reste donc à documenter un effort de 53,5 Md€.

75 % de cet effort sera réalisé par des économies sur les dépenses publiques (40 Md€). 25 % par des recettes nouvelles (13,5 Md€).

1) 40 Md€ d’effort sur les dépenses publiques.

En ce qui concerne l’Etat et les collectivités territoriales, l’effort sera de 26 Md€, dont 75 % sur l’Etat : 7 Md€ sur les dépenses de personnel (avec notamment le 1 sur 2 maintenu hors primaire, son application aux collectivités territoriales de + de 30 000 habitants) ; 16 Md€ sur les dépenses de fonctionnement, d’intervention de l’Etat et de transfert qu’il verse aux collectivités territoriales (gel des transferts aux collectivités territoriales ; poursuite de la RGPP, au même rythme que depuis 2007 ; baisse des dépenses interventions de l’Etat ; réduction des dépenses des 1 100 structures parapubliques ; 3 Md€ seront obtenus par le gel de la contribution de l’Etat au budget de l’Union Européenne (c’est un point très important. Pendant que les Etats gèlent leur budget, les fonctionnaires de Bruxelles se sont augmentés de 7 % entre 2008 et 2009 et leur nombre a augmenté de 3 000 sur le quinquennat. La Commission veut augmenter de 26 % les dépenses administratives d’ici à 2020. Si on reste sur la logique actuelle, la France devra verser 600 millions d’euros de plus chaque année pour le financement des institutions européennes. Le gel du budget européen représente donc pour la France une économie de 3 Md€ d’ici 2017.

L’augmentation des dépenses d’assurance-maladie sera réduite de 13 Mds€ entre 2013 et 2016. Ces économies reposent sur le maintien, chaque année, d’un ONDAM à 2,5 %, soit le niveau de progression de 2012, et sont cohérentes avec l’effort fait depuis 2007. Il s’agit bien de ralentir la hausse de ces dépenses : elles continueront d’augmenter de 4 Md€ de plus chaque année pendant 5 ans.

2) 13,5 Md€ de recettes supplémentaires.

La suppression de la prime pour l’emploi représente une augmentation des recettes de 2,5 Md€. S’y ajoutent l’augmentation de la fiscalité sur les dividendes pour 1,5 Md€, l’imposition minimale des grands groupes (3 Md€) ; la taxe sur les exilés fiscaux (0,5 Md€), la fiscalisation dans les conditions de droit commun des entreprises sur Internet (0,5 Md€). Les 5,5 Md€ complémentaires seront obtenus par :

  • l’augmentation du rendement de la taxe sur les transactions financières dans le cadre de la directive européenne, en raison de l’extension aux produits dérivés (+3 Md€) ;

  • la réduction de niches fiscales (1 Md€), avec par exemple la mise en place d’un rabot sur les niches fiscales des entreprises, à l’exception du crédit impôt-recherche et du PTZ ;

  • l’augmentation du rendement de la lutte contre la fraude fiscale  d’1,5 Md€.

3) Evolution des déficits, des dépenses publiques et des prélèvements obligatoires.

Grâce à ces mesures, le déficit sera de 0 % en 2016 et la France sera en excédent budgétaire en 2017.

Le taux d’endettement public de la France baissera pour atteindre 77,3 % en 2017, contre 86,8 % en 2012.

Les dépenses publiques dans la richesse nationale baisseront également, de 55,8 % à 51,9 %.

Les prélèvements obligatoires s’élèveront à 45,6 % en 2017, contre 44,6 % en 2012.

Sur le quinquennat, la baisse des dépenses publiques sera donc 4 fois plus importante que l’augmentation des prélèvements obligatoires. 

Fév 12

LES MEMBRES ELUS DE LA FEDERATION AU CONSEIL NATIONAL

Thierry Vinçon ayant été élu délégué de la 3 ème circonscription, il devient membre de droit du conseil National.

Ce sera donc Véronique Dunoyer qui siègera comme membre élu conseillère Nationale; celle ci était en 4eme position lors du 1er tour derrière Daniel Aupetit , Thierry Vinçon et Thierry Poisle sur une liste de 18 candidats.

Rappelons que le Conseil National est le Parlement des Républicains dans lequel siègent outre les représentants des fédérations, les anciens Présidents de la République, les ministres, les députés européens et nationaux ainsi que les sénateurs adhérents aux Républicains.

 

Les élus de la fédération du Cher participeront ce week end les 13 et 14 février à leur 1er Conseil National au cours duquel sera débattu de la ligne du projet du parti en présence du président Nicolas Sarkozy.

Dès samedi matin ils éliront le nouveau président du Conseil National . Jean Pierre Raffarin ne souhaitant pas se représenter, 2 candidats sont en lice : Luc Chatel et Michèle Alliot-Marie.

Les participants du Cher ce week end sont le Président David Dallois, les parlementaires Yves Fromion et Rémy Pointereau , les délégués des 3 circonscription Laurence Renier, Cheikh Sylla et Thierry Vinçon, le responsable des jeunes Charly Perragin et les conseillers nationaux Daniel Aupetit, Thierry Poisle et Véronique Dunoyer.

Un compte rendu sera présenté dès le lendemain le lundi 15 février lors de la réunion du Comité Départemental ainsi qu’à tous les adhérents du Cher début mars.

Articles plus anciens «